Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 février 2015 3 04 /02 /février /2015 11:54

Le suffrage universel prévoit qu’une majorité de médiocres puissent choisir les dirigeants. Le système n’est guère satisfaisant dans son principe : on ne voit pas pourquoi des veaux, comme dirait le général de Gaulle, auraient l’intuition la plus fine dans le choix de dirigeants. Mais il est difficile de trouver préférable la loi du plus fort ou la loi héréditaire.

Il faut donc bien admettre que les crétins, tous les crétins puissent s’exprimer ; une démocratie ne peut sombrer dans une sorte d’eugénisme qui consisterait à dire que certains votes seraient entachés d’illégitimité pour cause de neurones trop faibles ou de raisonnements absurdes de certains électeurs. Il est légitime de dénigrer, stigmatiser, exclure des élus, il est impossible de le faire avec des électeurs, sauf à saper l’un des fondements de la démocratie, le suffrage universel et l’égalité des bulletins de vote dans l’urne.

Bien entendu, quelques trotskystes, et ceux qu’ils intimident, seront toujours d’accord pour reprendre le cri de la Terreur « pas de liberté pour les ennemis de la liberté », remodelé par les socialistes « vous avez juridiquement tort pace que vous êtes politiquement minoritaires ». Leur idée de base était et reste toujours que quelques élites se doivent d’éclairer le peuple quitte à le manipuler. Aujourd’hui, cela prend la forme du grand air de l’union nationale qui se transforme en front républicain. Approche dite républicaine qui est un meurtre de la démocratie : les électeurs du front national sont assimilés à une bande de xénophobes genre red-necks, islamophobes excités, anti-européens compulsifs ; c’est peut-être vrai, mais une élection démocratique interdit que l’on choisisse de ne pas tenir compte de ces opinions. Ce n’est certainement pas en refusant toute forme de représentation à toute une catégorie de la population que l’on va la convaincre de renoncer à ses lubies.

La défense de valeurs de la république ne peut servir de cache-sexe à une absence d’esprit démocratique.

Partager cet article

Repost 0
Published by olivier seutet - dans politique
commenter cet article

commentaires