Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 mai 2015 1 11 /05 /mai /2015 09:59

Memorial ACTe, nom bizarre aux accents anglo-saxon, dont je n’ai pu trouver l’explication. Expression dispendieuse de ce travers contemporain de célébrer les victimes plutôt que l’histoire. Projet subventionné par l’état français au nom d’une responsabilité dans la traite négrière ; plutôt une contribution de plus à cette manie de vouloir guérir un abcès mémoriel ; culture narcissique d’une tragédie d’il y a plus de cinq générations ; soif de revanche qui s’exprime par une demande de réparations ahurissantes au vu des milliards que la métropole déverse chaque année sur ces iles paresseuses ; incapacité de digérer le passé et volonté de perpétuer un état de sous-développement marqué par la trinité subvention, emplois publics, défiscalisations.

Ce nouveau monument guadeloupéen est bien le symbole à la fois du triste échec de locaux, parasites, incapables de s’arracher au passé, et d’une métropole qui se complait toujours dans la repentance plutôt que dans un véritable développement.

Partager cet article

Repost 0
Published by olivier seutet - dans identité
commenter cet article

commentaires