Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 mai 2015 7 17 /05 /mai /2015 15:55

Parmi les Coheneries qui nous sont servies chaque matin par le maître de cérémonie de la matinale de France-Inter, distinguons :

- les Petitesses de Thomas Legrand qui ne peut s’empêcher de baver sur un nombre infini de personnes pourvu qu’elles soient de droite,

- le Gâtisme de Bernard Guetta qui en est toujours à faire de l’archéologie avec ses théories du millénaire précédent,

- les Vannes de Charline Vanhoenacker qui, faute d’amuser les auditeurs, fait se déchainer les gloussements de rire du Patrick Cohen.

Mais qu’il fasse place à ces médiocres et qu’il récuse de plus talentueux est irritant pour le contribuable, mais à tout prendre de la responsabilité de l’état qui l’emploie et le paie. Ce qui outrepasse définitivement les bornes de la décence est la propension du Patoche à anathémiser ceux qui osent inviter des figures qui ont déplu au grand prêtre des ondes du service public : une fois demande de radiation du Figaro de Yann Moix, l’autre fois imprécations contre Daniel Schneidermann qui aurait entretenu une haine antisémite, sans compter les manœuvres de déstabilisation envers Frédéric Taddéi coupable d’avoir invité des gens non acceptables pour sa grandeur.

Monsieur le contempteur des autres, qui vous fait concevoir que vos coquecigrues sont indispensables à quiconque ?

Partager cet article

Repost 0
Published by olivier seutet - dans medias
commenter cet article

commentaires