Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 octobre 2016 4 13 /10 /octobre /2016 09:50

Une fois l’état pique dans la caisse pour commander à Alsthom des trains dont la SNCF n’a pas besoin ; en dehors du caractère absurde de faire circuler des Ferrari sur des chemins vicinaux, il s’agit de toute évidence, d’un délit caractérisé : abus de droit pour contourner les règles d’appels d’offres qui s’imposent à la SNCF, infraction au droit de la concurrence en privilégiant des commandes de faveur à un groupe français par rapport à des concurrents allemands ou canadiens, infraction au droit communautaire par des subventions déguisées de l’état à une entreprise du secteur concurrentiel.

Une fois l’état protège des sauvageons qui ont tenté d’assassiner des policiers à Viry-Châtillon ; là on est plus dans le délit mais dans la complicité de crime : pourquoi ne pas s’interroger devant l’absence de réaction des policiers attaqués, sinon qu’ils sont tétanisés par l’idée d’utiliser les armes dont ils sont pourvus et que leur hiérarchie, télécommandée par le ministre de l’intérieur privilégie le « pas de bavure » sur « la légitime défense » ; comment ne pas s’indigner sur l’absence totale de réaction de la force publique vis-à-vis des criminels qui se sont enfui vers la cité de la Grande Borne : un investissement par la police, les CRS, l’armée ? non ; un couvre-feu pour faire peser sur cette population, tentée par l’omerta, la force de l’état ? non ; à ce niveau de défaillance, ce n’est plus de la lâcheté mais de la connivence : surtout ne pas faire de peine aux musulmans qui habitent cette cité.

Une fois l’état insulte une grande puissance, la Russie, en menaçant de faire trainer ses dirigeants devant un tribunal pénal, en décrétant que le président de la Russie n’aurait droit à un entretien que pour être semoncé ! La France désire-t-elle faire la guerre à la Russie ? Sinon a-t-elle les moyens de la faire plier à nos exigences, qu’elles soient légitimes ou non ? Pourquoi alors menacer, si l’on n’a pas les muscles ? Tant d’absurdité dans la posture relève soit d’une incompétence rare, soit d’une arrogance injustifiable : c’est justiciable de la haute trahison, pour avoir piétiné les intérêts de la France.

Dans ces trois cas, le peuple de notre pays se retrouve face à des dirigeants qui prennent des décisions qui laissent perplexes tous les observateurs. Elles présentent toutes les trois les mêmes caractéristiques : impréparation, amateurisme, déni des réalités, absence de projet. La première dénie à Alsthom le droit de mener une politique raisonnable, la deuxième refuse aux policiers le droit d’exercer leur mission, la troisième rend idiote l’idée de la diplomatie. Dans les trois domaines de l’économie, de la sécurité intérieure et de notre politique étrangère, le président réussit la gageure d’avoir tout faux. Je sais qu’il ne passera pas en jugement pour ces erreurs, et c’est bien dommage car c’est autrement plus grave que les défaillances d’un Cahuzac, d’un Sarkozy ou d’un Le Pen.

Partager cet article

Repost 0
Published by olivier seutet - dans politique
commenter cet article

commentaires