Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 novembre 2016 4 24 /11 /novembre /2016 18:06

Va je ne te hais point dit Chimène.

Pour mieux te résister, j’ai recherché ta haine dit Phèdre.

Pour elles la haine est le contrepoint de l’amour. Elle n’a rien à voir avec l’expression des cités « j’ai ou je n’ai pas la haine » qui n’est que l’expression d’un contrôle ou d’une absence de contrôle de la rage d’êtres frustes.

L’absence de haine est le reflet de l’indifférence d’Hippolyte, de l’égoïsme guerrier de Rodrigue. L’humanité est du côté de Phèdre, et de Chimène, qui vivent, qui réagissent, qui sont pétries de sentiments qui flirtent avec la haine ; les Hippolyte et Rodrigue pourraient être considérés comme les représentants des bons sentiments, du respect des lois quelques injustes qu’elles paraissent, de cette froideur qui ignore la haine.

Il faut se méfier de la haine de la haine.

Partager cet article

Repost 0
Published by olivier seutet
commenter cet article

commentaires