Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 juin 2017 1 26 /06 /juin /2017 19:07

Jeux olympiques : manifestation fascistoïde inventée par le raciste snobinard Pierre de Coubertin. Apologies du corps musculeux, de l’effort au-delà de la raison, du triomphe du fort sur le faible, de la gloire nationale qui firent le pain blanc de toutes les dictatures, en particulier la nazie, et la fasciste. Le comité olympique ne fit qu’amplifier le mythe olympique en poussant à outrance l'exaltation du nationalisme dans le sport, puis après-guerre il promut le modernisme en introduisant dans le mouvement olympique la corruption des dirigeants et le dopage des athlètes.

C’est ce menu trop faisandé qui est  proposé aux parisiens. Et il se trouve une maire de notre capitale, et un président de notre pays qui trouvent cette idée séduisante ! On rêve de demander aux habitants de l’Ile de France de financer une telle opération ! De moins en moins de villes se disputent le douteux privilège d’héberger cette mascarade hors de prix. Seuls quelques états en mal de reconnaissance internationale y trouvent le moyen de jouer une carte biseautée.

Vivement que l’on sorte le mouvement olympique de nos rêves. Y avoir rajouté des olympiades femelles  (c’était l’expression méprisante dudit Pierre de Coubertin), et maintenant des jeux paralympiques ne fait qu’accumuler de l’ennui à ce qui n’est qu’un spectacle. Quand arrivera-t-on à des Jeux où des forçats dopés se disputeront une vaine gloire sous les drapeaux des grands laboratoires pharmaceutiques de la planète ?

Partager cet article

Repost 0
Published by olivier seutet - dans industrie
commenter cet article

commentaires