Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 septembre 2017 7 24 /09 /septembre /2017 16:34

Macron a raison quand il s’attaque à un monde narcissique, celui des commentateurs de la vie politique dans tous les grands médias. Par une intuition, que je crois pertinente, il devine qu’ils sont sur le déclin, de plus en plus débordés par de nouveaux modes d’expression, de plus en plus succombant sous la pauvreté de leur inspiration.

Ce qui remplace le journaleux vivant de la rente d’une prétendue expertise, sont les blogs et autres modes d’expression électroniques où les bêtises des uns peuvent être immédiatement contrées par les remarques d’autres intervenants. La recherche de la liberté de penser et de contredire se manifeste aussi par la multiplication, très loin de la sphère du net, des interventions orales dans des rencontres physiques entre ceux qui veulent délivrer un message, ou un enseignement et ceux qui veulent bien les écouter en gardant la liberté de les apostropher.

La pauvreté de l’inspiration des commentateurs « officiels » sur les grands médias (les Cohen, Apathie, Demorand, et leurs épigones) laisse perplexe : comment peuvent-ils croire qu’il suffit de s’accrocher à quelques mots fétiches pour avoir une colonne vertébrale. L’antiracisme et l’antifascisme seraient la preuve d’une  conscience politique (faute d’un socialisme englouti dans les poubelles de l’histoire). L’antilibéralisme et l’anticapitalisme le signe d’une ouverture à l’économie (en guise d’un keynésianisme mal digéré). L’écologie et le progressisme des mœurs les nouvelles idoles (retour à un paganisme d’un faux âge d’or).

Macron a raison de renvoyer à leur inanité ces journalistes accrochés à leur prétendue objectivité (perpétuellement battue en brèche dès qu’ils ouvrent la bouche), leurs méthodes de voyous basées sur la délation et le voyeurisme (la protection des sources servant de paravent à leurs indignités), leur langage approximatif hésitant entre l’arrogance et la courtisanerie. Ils seront bientôt des ruines.

Partager cet article

Repost 0
Published by olivier seutet - dans medias
commenter cet article

commentaires