Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 décembre 2017 2 19 /12 /décembre /2017 10:01

Ni notable, ni esclave, à Babylone sous Hammourabi : le mesquin (de l’akkadien muskenum) était dans l’entre deux. Aujourd’hui, toujours, il n’est pas grand chose sans être rien, il croit que le milieu est une philosophie, il pense qu’haïr l’exaltation, la fièvre, la démesure, le génie sont des marques de sagesse. Il est tatasse plutôt que tranquille, soucieux de ses picaillons plutôt que généreux, idolâtre de son corps plus que de son âme, feignasse et tricheur quand il le peut, soucieux d’équilibre, de centralité, la bouche pleine de bons sentiments lorsqu’ils ne lui coutent rien, le cœur ouvert aux autres lorsqu’ils sont éloignés, le mépris sur les lèvres pour les perturbateurs de ses idées toutes faites.

Le mesquin est un type universel, il vient du fond de l’histoire et a un grand avenir.

Partager cet article

Repost0

commentaires