Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 novembre 2018 3 14 /11 /novembre /2018 11:42

Il est idiot ce Monsieur Philippe ? Pour calmer la grogne il vient de décider que plus aucun français ne se chauffera au fuel dans dix ans. C’est un multirécidiviste ! Après nous avoir bassiné sur la nécessité d’utiliser des voitures électriques puis de conduire sur les petites routes a moins de 80km /h, que va-t-il encore imaginer au nom de son idéologie verdâtre : fermer les centrales nucléaires, planter des éoliennes sur tous les clochers de France, interdire le jogging parce que provoquant trop d’émissions de CO2, procéder à l’extinction des troupeaux de vaches qui pètent trop ?

Son problème, comme celui de son maître, est de ne pas comprendre que tout changement est acceptable à condition que l’on comprenne quelle est l’alternative à ce qui doit être supprimé ou abandonné : pourquoi, par exemple, ne pas abandonner la voiture fonctionnant avec des combustibles fossiles ; encore faut-il comprendre avec quel type d’énergie fonctionnera l’automobile électrique  (électricité nucléaire, centrales au gaz ou au fuel) ; roulera-t-on uniquement quand il y aura du vent pour utiliser l’énergie éolienne ou du soleil pour utiliser l’énergie photovoltaïque ; où va-t-on recharger les voitures, chez soi, sur de grand parkings avec des aires de repos en attendant que l’on puisse repartir ; pourquoi baser une transition énergétique sur l’utilisation de batteries utilisant des ressources particulièrement rares et de plus difficiles à recycler ; pourquoi n’est-il pas plus intelligent d’attendre des progrès dans les piles à combustibles et l’utilisation de l’hydrogène.

Le problème de ce duo de saltimbanques est de croire que les gens sont imbéciles, que le futur ne les intéresse pas, qu’ils ont les yeux vissés sur leur petite misère quotidienne. Et de nous faire leur numéro sans essayer de donner des explications qui ne soient pas des slogans. Ces rois de l’esbroufe sont incapables de donner le début d’un raisonnement sur le futur de ce que sera la transition énergétique ; qu’elle ne se limite pas à une opportunité pour l’état de lever de nouvelles taxes (des taxes vertes, comme si l’impôt avait une couleur !), d’imposer de nouvelles contraintes (contrôles techniques qui font la joie de nouveaux parasites et l’occasion de profitables contraventions).

Une opération gilet jaune va-t-elle suffire pour faire entrer dans ces cranes d’œuf moins de pathos et de trivialité ? Je crains que ce ne soit pas suffisant pour briser leur morgue.

Partager cet article

Repost0

commentaires

lamedefond99 27/11/2018 19:49

Gouverner c’est anticiper et prévoir et non pas faire payer au peuple ses erreurs, ses manquements et ses incapacités.Or ce gouvernement macron qui brille essentiellement par son arrogance et son refus obstiné du principe d’égalité organise jour après jour le désordre de l’injustice au cœur de notre société sans oublier la communication des fakes news qui va avec.Les mesures seront les mêmes mais le peuple sera consulté…semble vouloir dire un gouvernement macron qui paraît totalement désemparé ne sachant que dire ni que faire face à la large désapprobation des Français.On sait bien comment le gouvernement macron « consulte » le peuple en faisant la « pédagogie de la réforme »et en organisant une parodie de consultation (le peuple pourra toujours assister aux réunions…).Sur ordre du chefaillon,les ministres,manifestement inaptes au gouvernement,poursuivent leur fuite en avant dans l’impasse en assénant leurs éléments de langage.Le gilet jaune suscite désormais la terreur des macronistes en diable jusque dans l’enceinte du parlement !Ce serait comique et pathétique si ce n’était pas tragique !Le gouvernement macron bouffi d’orgueil et hostile au principe supérieur de l’intérêt de la nation est bien devenu la honte de la France.

jean-louis 19/11/2018 15:07

Je ne suis pas parvenu à retrouver l'émission, mais sur France culture il y a quelques mois, on démontrait que la voiture électrique n'était pas si écologique que cela. loin de là. J'ai retenu au moins, et vu la confirmation que le lithium qu'elles utilisent pour leur batterie nécessite pour être extrait, de gros moyens, de gros dégâts, et de grosses diffusions de co2. Sans compter que pour alimenter les bornes de recharge, nous qui fermons des sites nucléaires, il faudra importer l'électricité produite par des centrales a charbon d'Allemagne.
Non, c'est une escroquerie, un prétexte pour autre chose. On ne taxe par le kérosène et les tankers, ni les produits fabriqués n'importe comment venus d'ailleurs. En fait, sur le plan de l'émission de gaz à effet de serre, la France est dans les très bons élèves. Cela veut dire que si le monde est une classe, le maître punit les meilleurs élèves.
Si on veut un vrai changement, c'est la structure économique qu'il faut changer.