Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 janvier 2019 4 17 /01 /janvier /2019 10:19

De crainte d’une campagne électorale prévue constitutionnellement, le président préfère consulter les français dans un grand débat informel et sans légitimité électorale. Alors, allons-y, et proposons sur tous les sujets tabous, ou prétendus tels par la nomenklatura des médias :

Retour au PACS et abrogation de la loi sur la mariage pour tous ; inutile de tergiverser, oublions les outrances, les ridicules, les contrefaçons, le style marche des fiertés, pour enfin revenir à deux réalités, les contrats pour ceux ayant une famille en vue et les contrats pour ceux qui ne l’ont pas.

Abolition de la loi Badinter instaurant la majorité sexuelle à 15 ans ; l’éphébophilie est inacceptable, et croire que des adultes pervers ne peuvent pas influencer des adolescents est une ânerie.

Retour à la loi Veil et abolition de tous les textes ultérieurs qui en ont falsifié le sens.

Abolition de toutes les lois mémorielles, en particulier la loi Gayssot, et la loi Taubira ; il n’est pas du ressort d’une quelconque assemblée, toute représentative qu’elle soit, d’imposer une façon de dire l’histoire, et d’esquiver la nécessité de réfléchir sur tout.

Abandon de l’action de groupe : américanisme qui fait la part belle à l’endoctrinement de foules par des avocats en mal de rémunération.

Abandon de la loi parité hommes et femmes dans la politique : cette loi insulte  l’égalité juridique des hommes et des femmes ; elles n’ont pas besoin de béquilles pour faire triompher leur mérite.

Dissolution du comité d’éthique : l’idée même qu’un aréopage de sommités médicales, franc-maçonnes, issues d’associations aussi variées qu’avariées, puisse avoir un droit d’émettre des avis sur ce qui constitue des croyances individuelles, des modes de vie personnels ou collectifs est proprement immoral.

Partager cet article

Repost0

commentaires