Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 janvier 2019 6 26 /01 /janvier /2019 19:48

Le traité d’Aix la Chapelle est au mieux inutile, au pire inconstitutionnel : il ne peut être octroyé une protection militaire à l’Allemagne sans qu’elle ne bénéficie de notre parapluie nucléaire. Or le président n’est pas libre de disposer de cette arme pour un autre pays que la France. Ce n’est pas explicitement dans la constitution, mais il ne peut être imaginé que le président, sous sa seule égide, prenne un tel engagement.

Le pacte de Marrakech ne comporte pas d’engagements est-il expliqué. Alors pourquoi l’avoir signé ? Pour une seule raison, infléchir  la pratique jurisprudentielle pour un accueil plus large des immigrants. Ce traité finira donc pas orienter notre politique vis-à-vis de l’immigration et c’est un gros mensonge du président que de prétendre le contraire.

L’accord de Paris prévoit des obligations pour lutter contre un changement climatique. Drôle d’idée, que de vouloir dompter la nature à ce point ; sur la base d’opinions scientifiques qui manquent singulièrement d’assises, et qui font un méli-mélo entre causalité et corrélation. Drôle d’idée, si l’on considère le dérèglement climatique lié à des cause anthropiques, que de ne pas se concentrer sur les seuls sujets qui vaillent : l’abandon du charbon en Chine, en Inde, en Allemagne ; l’accélération de la construction de centrales nucléaires dans les pays encore trop dépendants des combustibles fossiles.  Que vient faire notre pays dans cette galère ? Donner l’exemple, nous dit-on … Encore une fois la grenouille qui se prend pour un bœuf.

Trois exemples d’actions du président qui, comme dans d’autres domaines, sont de l’agitation d’ailes d’éoliennes, pour produire trois fois rien. Et j’oublie ses inconsistances sur le fait que la Crimée n’est pas russe, que Bachar el Assad n’est pas le président de la Syrie, que nous n’achetons pas de pétrole à l’Iran, que l’Italie est gouvernée par un gouvernement qui dispose d’une majorité au parlement, que c’est la même situation en Hongrie. Le seul intérêt de cette énumération est de montrer que dans le domaine de la politique étrangère, Macron n’a pas de stratégie,  et seulement des discours souvent très bien écrits ; ils abusent ses interlocuteurs une fois ; après, ils oublient jusqu’à son existence.

Partager cet article

Repost0

commentaires