Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 janvier 2019 1 21 /01 /janvier /2019 16:41

Cette milice en surplis jaune ne me dit rien qui vaille. Outrancière, incohérente, exprimant surtout l’envie et la violence. Mais elle dit au moins une chose essentielle : le ras de bol de l’infantilisation. Qui ne la ressent pas dans la vie quotidienne, ne fumez pas, ne buvez pas d’alcool, ne mangez pas gras, mangez des légumes, ne mangez pas trop de viande, ne roulez pas comme ci ou comme ça, mettez votre ceinture, avez-vous bien mis votre préservatif. Qui ne l’a pas affronté dans ses opinions de tous les jours, soyez homophile, pourfendez le racisme, cachez votre sexisme, admirez les gros et les squelettiques, chouchoutez les immigrants. Qui n’en a pas par-dessus la tête de ce prêt à penser qui est imposé dans un milieu sans foi, sans loi, adepte de la teuf et de la schnouff ; et ce milieu vient convoquer le « peuple »  (les classes laborieuses ?) à venir présenter ses doléances dans des limites de sa bien-pensance.

Faut-il vraiment que se précipitent chez leur maire, retraités qui touchent une petite pension parce qu’ils ont travaillé au noir pendant leurs années d’activité, employés qui ne paient pas d’impôts sur le revenu et de taxe d’habitation, fanatiques de la bagnole qui errent entre leur pavillon, leur rond-point et de sinistres grandes surfaces ?

Il leur est interdit d’écrire sur le désastre de ces élites municipales qui ont enlaidit à qui mieux mieux les villes, bourgs et villages dont ils avaient la gestion. Il leur est interdit de vociférer sur ces grandes surfaces qui ont détruit les emplois, répandu la malbouffe et opprimé tous les producteurs. Il ne leur faudra pas parler de ces gouvernements incohérents qui un jour prônent le diésel, pour au nom d’une écologie absurde, après, l’interdire, qui déclarent que l’avenir est dans la propriété individuelle de son pavillon pour assurer ensuite que rien ne vaut la densification des centres. Ils ne pourront même pas dire vraiment leur sentiment sur l’inféodation du pays à des entités étrangères comme l’Allemagne qui impose depuis des dizaines d’années une devise qui favorise son industrie au détriment des autres pays européens, comme les Etats-Unis qui nous impose des amendes quand il leur plait, comme la Chine qui après avoir contribué au démantèlement de notre industrie, vient piller notre savoir-faire. Ils ne pourront, comme de grands enfants que nous sommes tous, ne s’exprimer que sur des sujets compliqués,  abscons, impossibles à mettre en œuvre facilement  comme la fiscalité, ou sur un sujet inapplicable sauf révolution comme l’instauration, de la démocratie directe. Sur le reste, qui est l’essentiel, c’est à dire qui n’est pas le pouvoir d’achat, ou l’aumône de quelques aides sociales supplémentaires, ou la vengeance sur quelques catégories privilégiées, mais la création d’emplois,  mais la possibilité de vivre et gagner sa vie dans un pays indépendant, mais le bonheur de passer son temps sans une censure perpétuelle sur ses actes, ses croyances, ses modes de vie … silence on tourne les séquences, union nationale, retour des pouvoirs intermédiaires, reconquête de l’opinion.

Partager cet article

Repost0

commentaires