Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 mars 2019 2 12 /03 /mars /2019 15:04

La catastrophe du concile Vatican II n’en finit pas d’ébranler l’Eglise et les catholiques. Ce concile funeste s’est enlisé dans d’obscures querelles théologiques, dans d’inutiles réformes de la liturgie, au lieu de s’occuper de l’organisation de l’Eglise. Tous les fidèles ont vu ébahis les prêtres et les moines quitter leur habit pour se mettre en ménage, ou bien rester dans leurs églises et leurs couvents pour les vandaliser et choquer les pratiquants par des discours marqués d’un piétisme niais. Ce concile a raté l’abolition de la monarchie papale, a oublié la restauration de l’autonomie des communautés, a négligé d’instaurer une place décente pour les femmes au sein de l’organisation ecclésiale, et a oublié d’abolir le célibat pour les prêtres. L’absence de réformes au sein de la cour romaine a plongé la curie dans des scandales sexuels, des scandales financiers. Le pape actuel n’est pas à la hauteur des enjeux : le lobby homosexuel qui s’est mis en place depuis Paul VI est toujours en place; aucune femme n’a été nommée cardinal; aucune libération ne se profile sur la possibilité des prêtres de vivre marié et non pas avec des gitons, avec des nonnes asservies, ou des bonnes à l’âge canonique. L’église est submergée par des discours débilitants sur l’accueil de l’Autre, sur l’oecuménisme, sur le dialogue inter-religieux : nous catholiques sommes la risée de l’Islam, de la religion rabbinique, des églises évangéliques. L’Autre c’est d’abord le diable qu’il importe de discerner et de combattre avant de geindre sur sa catégorie sociale, son niveau de vie : la charité est d’abord une obligation d’individus avant d’être une préoccupation d’une église; l’église n’est pas une OGM spécialisée dans l’accueil des pauvres, des malades. L’oecuménisme est une billevesée lorsque son corps de croyances est en lambeaux. Le dialogue inter-religieux est la pitoyable abdication d’une croyance face à d’autres ou plus conquérantes ou plus soudées dans leur culture.

Vivement un nouveau concile qui fasse un véritable aggiornamento des structures de l'Eglise.

Partager cet article

Repost0

commentaires