Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 juin 2019 4 20 /06 /juin /2019 10:39

La démocratie français est malade de son pouvoir judiciaire.

  • Un pouvoir judiciaire qui empiète sur le législatif : pouvoirs donnés au Conseil Constitutionnel de réformer la loi à travers  la Question Prioritaire de Constitutionnalité.
  • Un pouvoir judiciaire qui influe de fait sur la vie politique avec la création du Parquet National Financier et surtout l’ utilisation abusive qu’il fait de ses pouvoirs contre la droite.
  • Un corps judiciaire dont l’autorité n’émane que du peuple qui lui a confié le soin de régler en interne ses problèmes de discipline; or les décision du Conseil Supérieur de la Magistrature contre les malfaisants et incompétents qui oeuvrent en son sein hésitent entre la complicité et le laxisme.
  • Un pouvoir judiciaire qui manipule les médias en faisant fi du secret de l’instruction et qui, sous couvert de la protection des sources, abreuve, en toute impunité les canaux de diffusion plus adeptes du chantage que de l’information.
  • Des décisions de justice qui sont livrées pour censure à des cours étrangères comme la Cour Européennes des droits de l’hommes  (dénomination trompeuse qui couvre un machin qui n’est ni européen, ni un forum des droits de l’homme).

Plus qu’une crise, un véritable problème existentiel : atteinte à la séparation des pouvoirs, oubli de sa légitimité populaire.

Partager cet article

Repost0

commentaires