Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 juin 2019 7 16 /06 /juin /2019 18:46

Florence Parly, ministre des Armées a cru utile de faire une allocution sur le terrorisme le 13 juin 2019 devant le 4ème régiment d’hélicoptères des forces spéciales à Pau.

Que c’est creux. Toujours cette attitude défensive par rapport à un danger : comment se protéger, comment éviter, comment souffrir le moins en faisant souffrir le moins. Pas un mot sur les enjeux stratégiques :

  • pourquoi des jeunes sont-ils enthousiasmés par un Djihad contre l’Occident ?  Qu’est ce qui les motive ? Une doctrine qu’ils connaissent à peine ou une haine des modes vie occidentaux, ou un mépris pour nos lâchetés, nos repentances, notre absence de fierté ?
  • pourquoi les européens n’aident-ils pas la France pour nettoyer leur arrière-cour ? Il s n’ont pas confiance en eux ou sont-ils ravis que d’autres paient et fassent leur boulot à leur place ou pire ne croient-ils pas que leurs valeurs vaillent le coup d’être défendues ?
  • pourquoi ne parle-t-telle jamais de l’arriération économique qui prévaut dans les bleds sahéliens et dans nos cités islamisées et qui favorise cette conjonction du terrorisme et du grand banditisme, comme le trafic de la drogue depuis l’Afghanistan premier producteur mondial d’opium, comme le trafic d’êtres humains à travers le Sahel ?
  • Pourquoi oublie-t-elle l’absence des grands acteurs dans cette guerre, entre des Etats-Unis isolationnistes depuis une décennie au moins, et qui limitent leurs intérêts au Proche-Orient à la non-dissémination nucléaire et à la garantie d’un état d’Israël expansionniste; la Chine et la Russie tétanisées par leurs minorités musulmanes et qui ne combattent que pour des objectifs tactiques ?

Désolant d’entendre tant de platitudes dans le genre « sable chaud » et « magie du désert ». N’est pas écrivain qui veut. Et puis écrivain ce n’est pas son métier; chef de guerre non plus; qu’elle retourne presto à la SNCF : jouer au train est peut-être dans ses aptitudes.

Partager cet article

Repost0

commentaires