Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 octobre 2019 6 12 /10 /octobre /2019 15:55

Il a choisi Loiseau, Goulard, Parly ou Buzin. Calamiteux : Loiseau, il suffit de l’écouter; Goulard et sa collection de casseroles; Buzin et son sectarisme pro-lesbiennes; Parly, le bébé Pépy qui a amené au sein du gouvernement les qualités de servilité et d’absence de vision de son ancien patron. Etre femme n’est pas une garantie suffisante pour être un bon ministre.

 

Il a choisi Philippe, Lemaire, Darmanin, Riester. Cynique : Philippe qui patauge dans ses bottes comme son ex-mentor; Lemaire qui a oublié qu’il avait recueilli 2,4 % des électeurs à la primaire de la droite; Darmanin qui mouline ses taxes et ses détaxes dans une frénésie impuissante, et Riester hagard devant des problèmes qu’il est incapable de régler. Etre un traitre serait-il nécessaire pour ne rien faire dans ce gouvernement ?

 

Il a choisi Castaner, Ferrand, N’Diaye. Clanique : Castaner le joueur de poker ami des milieux de Marseille propulsé au ministère de l’intérieur, Ferrand l’ancien président de mutuelle soucieux des investissements de son épouse hissé sur le perchoir de l’Assemblée; N ‘Diaye inoubliable depuis sons annonce du décès de Simone Veil : « Yes, la meuf est dead » choisie comme porte-parole. Leur médiocrité ne les a pas empêché d’être promus comme des sémaphores du Président.

 

J'oubliais de dire qu'il n'a pas choisi Védrine comme ministre des affaires étrangères, Villiers comme ministre des armées  et Péchenard comme ministre de l'intérieur. Des personnalités trop fortes pour lui et qui auraient (ou ont) demandé une liberté de manœuvre insupportables. Il est du registre des médiocres de s'entourer de médiocres.

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires