Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 janvier 2020 6 04 /01 /janvier /2020 19:31

Madame le Maire de Paris,

 

Vous êtes profondément choquée et indignée par une campagne anti-IVG et anti PMA. C’est votre opinion. Vous êtes parfaitement libre de montrer votre attachement aux lois décrets et autres circulaires qui ont favorisé la pratique de l’IVG ; vous pouvez manifester votre appobation à une loi qui a pour objectif principal de permettre à des femmes d’enfanter sans se salir avec des hommes.

Vous n’avez aucun droit d’interdire des manifestations pour combattre l’IVG tel qu’il est pratiqué aujourd’hui, bien au-delà de sa simple dépénalisation, ou pour dénigrer l’usage fait de la PMA par des lesbiennes. Extraordinaire de prétendre régenter ce qui doit être pensé, ce qui doit être dit, ce qui peut être montré au peuple, aux citoyens. 

Toujours cette pratique héritée des temps socialistes (révolutionnaires ou nationalistes) de croire qu’un bon bâillon accompagnera mieux une rééducation des âmes trop simples. Toujours cette fatuité héritée des sphères germano-pratines ou sociologico-anthropologiques qui veut croire que la permissivité des moeurs va de pair avec la capacité de penser d’élites auto-proclamées.

 

Restez choquée, chère Madame, mais pour de bons motifs. Venez nous expliquer l’incongruité d’un appartement mis à disposition par la mairie à un pédophile en série comme Gabriel Matzneff. Venez vous désolidariser des souteneurs (quel mot excellent !) qui tels Jack Lang, Cohn-Bendit ou Sollers ont cru un temps trouver normal, voire admirable, les propos et les écrits et donc les actes d’un criminel.

 

Adieu, Madame, montrez du courage pour ne pas interdire ce qui est licite et s’offusquer de crimes. 

Partager cet article

Repost0

commentaires