Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 janvier 2021 6 09 /01 /janvier /2021 15:42

Une des pires dirigeantes que la France ait eu à subir bien que nous que nous n’ayons eu aucun droit dans sa survie comme chancelière de l’Allemagne, mais surtout comme pilier de la Communauté Européenne : cela fait partie des charmes de notre appartenance à ce machin bruxellois.

La mutti a choisi parfois un activisme mal ciblé :

  • élimination du nucléaire dans son pays, sous la pression des Verts, sans concertation avec les pays voisin, avec pour résultat le plus certain la production renforcée d’électricité à partir de lignite ; un des pires combustibles qu’il soit en matière environnementale : destruction des sols dans les gigantesques carrières à ciel ouvert, émission de toutes sortes de cochonneries dont le CO2 mais pas seulement.
  • Accueil de 1 000 000 de turcs en Allemagne (donc en Europe puisque la libre circulation est de règle dans l’espace Schengen), bien entendu sans demander son avis aux autres pays européen ;  la seule motivation était le besoin de main d’œuvre à bas coût pour faire fonctionner la glorieuse industrie germanique avec des prix de revient compétitifs ; faut de procréation chez ses compatriotes, elle a préféré le transfert de population avec en prime le ravissement de tous les progressistes devant la « générosité » allemande.

Mais la plupart du temps, elle est plutôt adepte de l’inaction :

  • Absence incroyable dans le domaine de la lutte contre le terrorisme ; son aide à la France dans ses efforts pour tenter de contenir les bande de jihadistes dans le Sahel relève d’une pingrerie indigne de la richesse allemande et de la pauvreté française ;  vieille recette des anciens  Reichs d’utiliser des supplétifs pour économiser le précieux sang du Heimat ; cette même remarque vaut pour la Syrie ou faute de combattants l’Europe a été éliminée du secteur pourtant essentiel dans la lutte contre l’Islamisme.
  • Inepte foi dans l’Otan qui ne protège plus personne, les US, tant par la voix d’Obama que par celle de Trump, ayant seriné qu’il était de la responsabilité des européens de contribuer sérieusement à leur défense et de ne pas compter éternellement sur le partenaire américain. Elle a tellement peur d’être accusée de restaurer le militarisme prussien quelle préfère abandonner à d’autres la défense des intérêts de son pays.
  • Paresse crasse dans le renforcement de l’Europe quand elle est motivée uniquement par la protection de l’automobile allemande et la trouille de l’inflation ; alors tout est bon pour torpiller tous les projets de développement européen basés sur des budgets européens. Il a fallu la crise du Covid pour que Mutti se résigne à bouger ses fesses. Non, la seule option européenne qui l’intéressait était la préservation du Lebensraum à l’Est, sorte d’espace colonial où l’on pouvait délocaliser les sous-traitants de la glorieuse industrie allemande. Vieux retour du Drang nach Osten.

 

Le plus drôle est que cette femme sans qualités, cette Frau Nein, cette flutiste de Hamelin qui entraîne les enfants européens vers le désastre, bénéficie d’une indulgence ahurissante dans notre pays.

Partager cet article

Repost0

commentaires