Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 janvier 2021 2 12 /01 /janvier /2021 11:47

Hystérie d’une trouille gigantesque.

Hallucination d’un terrorisme d’état qui fait se terrer les citoyens comme des rats.

Hubris d’un corps médical malade de son inefficacité.

Hébétude du quidam coincé entre confinement, couvre-feu, aussweiss.

Hypersatisfaction d’un gouvernement fier de ses masques, ses tests, ses vaccins.

Haine du populo fatigué de l’hygiénisme, sceptique sur les confinements, nostalgique du temps passé.

Horreur des malades intubés condamnés à la mort ou à l’invalidité par les médicastres paranoïaques.

Horrible situation des hospices où les vieux sont condamnés à l’enfermement par des gardes-chiourme en blouse blanche.

Harangues de dirigeants narcissiques absolument époustouflés par la maestria de leur gestion de crise.

Hurlements des infectiologues, virologues, épidémiologues, urgentistes, pour beugler qu’il faut sauver l’hôpital. Pourquoi grands Dieux ?  Sauraient-ils guérir de la Covid ? Hormis envoyer ad patres ou condamner à diverses invalidités, de quoi sauraient-ils se vanter ? L’hôpital une case inutile dans la lutte contre l’épidémie.

Hypodermiques ou intramusculaires : dans le cafouillis étato-fonctionnaire, ils ont réussi à s’emmêler les pinceaux dans la manière d’inoculer le vaccin.

Humeur folâtre des Véran et autres massacreurs qui ne sont pas mis en examen pour tentative d’assassinat par imbécilité, négligence, apathie.

 

Humanisme totalitaire qui fait passer la santé avant la liberté.

Partager cet article

Repost0

commentaires