Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 octobre 2012 2 23 /10 /octobre /2012 11:38

Chantal Jouanno se découvre centriste. Elle se situe entre quoi et quoi ? Qu'est-ce qui structure cette personne (en-dehors de son ambition, bien entendu).

 

Est-elle pour la conservation de la terre, des espèces, des paysages dans l'exaltation d'un fixisme qui dénie tant à l'homme le droit de modifier son environnement, qu' à la nature le pouvoir de se régénérer ?  Est-elle pour l'apologie de ce droit de précaution qui attise les peurs, fortifie les paresseux, conforte les couards, et n'est que l'antichambre du conservatisme ? Pourquoi pas, mais  elle représenterait alors l'image de la réaction, la volonté du retour vers un âge d'or dans lequel nous vivrions dans un monde non encore contaminé par la pollution, appauvri par la surexploitation  des ressources naturelles et surchargé d'humains.  

 

Est-elle pour la négation du droit à la différence, en prônant le mariage homosexuel qui nie la spécificité de chaque sexe ? Est-elle pour la négation de l'expression des talents de chacun, en se félicitant de l'instauration de quotas de femmes là où elles sont moins nombreuses ? Pourquoi pas, mais qu'elle voit bien alors qu'elle est l'avant-garde des représentants de la théorie du genre qui prônent que la différence sexuelle n'est que physique et que les genres masculin ou féminin ne sont que des attitudes sociétales qui peuvent évoluer au fil du temps. Alors elle se voudrait la fossoyeuse de tout ce que l'on connait de nos cultures.

 

Elle doit croire que centriste veut dire faire vivre ensemble des opinions parfaitement contradictoires avec d'une part un côté réactionnaire à peine tempéré par le pragmatisme et de l'autre un côté révolutionnaire à peine affaibli par la prudence. Elle n'est pas la seule de son acabit à vouloir surfer sur l'opinion publique en ramassant dans un seul catalogue les positions les plus exaltées pour les vendre dans l'emballage de la liberté de pensée. Elle n'est pas centriste, elle est deux fois extrèmiste.

 

Pour une personne comme elle ,sans colonne vertébrale,  qu'importe de se faire élire avec les voix de certains pour passer sans crier gare dans une écurie qu'elle pense plus prometteuse pour  son ego. Elle doit considérer que c'est typiquement centriste de trahir ses amis.

Chantal Jouanno, je le crains, est beaucoup plus structurée que  ne le laissent supposer ses discours. Elle est écologiste parce que c'est "clivant" par rapport à des concurrents; elle est pour la théorie du genre parce que c'est original à droite; le tout est de sortir de l'ombre. Le seul centre qui compte pour elle est son nombril. 

Partager cet article

Repost 0
Published by olivier seutet - dans portrait
commenter cet article

commentaires