Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 mars 2011 2 08 /03 /mars /2011 17:16

En 2004 Alain Juppé est condamné à 18 mois de prison avec sursis et deux ans d’inéligibilité pour avoir couvert l’embauche de permanent du RPR par la mairie de Paris ; d’autres membres du RPR sont condamnés dont la trésorière qui écope de 10 mois de prison avec sursis.

En 2005 Michel Roussin est condamné à 4 ans de prison avec sursis, 50 000 euros d’amende, et cinq ans de privation des droits civiques dans l’affaire des marchés publics de l’Ile de France.

En 2006 Georges Pérol  est condamné à deux ans de prison avec sursis et 20 000 euros d’amende dans l’affaire des HLM de Paris.

En 2009 Jean Tibéri est condamné à 10 mois de prison avec sursis, 10 000 euros d’amende et trois ans d’inégibilité dans l’affaire des faux électeurs du 5ème arrondissement.

En 2003 classement sans suite par le juge Courroye de l’affaire des frais de bouche de la ville de Paris (fausses factures, et détournements de fonds, l’affaire la plus juteuse).

Jacques Chirac est passé au travers des gouttes, ses amis ont écopé.  La Mairie de Paris, a été un centre actif de corruption, ont jugé néanmoins les tribunaux. Son maire fut intouchable. Ce gros travailleur, ce dévoreur de dossiers, a toujours tout ignoré.

Et maintenant, dans un chœur touchant, ses ennemis de naguère, Delanoë comme Cohn-Bendit, ses critiques journaleux, prétextent de l’ancienneté des faits, de l’âge du capitaine, de la santé du susdit capitaine, voire de sa popularité pour demander qu’un voile pudique soit jeté. Ce serait dommage bien entendu pour la justice qui n’a que faire de ces raisons pour établir un délit. Ce serait surtout dommage pour l’équité : une récompense de la lâcheté.

Chirac a toujours dit qu’il se moquait du jugement de l’histoire : il n’a pas tort, elle, sera sans pitié, à la hauteur de la médiocrité des politiques menées par ce personnage. Son abandon de tous ses fidèles, au fur et à mesure du développement des affaires, son culot monstre pour dénier toute responsabilité, montrent qu'il se moquait aussi de tous ses contemporains : derrière le cynique se cache un misanthrope.

Partager cet article

Repost 0
Published by olivier seutet - dans portrait
commenter cet article

commentaires