Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 avril 2014 6 19 /04 /avril /2014 11:37

François Hollande, le Dieu nu. Reprenons l'analyse trifonctionnelle de l'hégémonie hollandaise avec la première fonction du pouvoir souverain incarnée par Aquilino Morelle, la deuxime fonction du pouvoir guerrier par Jean-Pierre Cahuzac et la troisième du pouvoir familial par Valérie Trierweiler.

1° Aquilino Morelle est le héros représentatif de la face obscure du Dieu de la France, le délégué d'Odin le dieu magicien qui trame dans l'ombre les potions destinées à asseoir la puissance du souverain, le représentant de Jupiter tonnant qui lance des proclamations enflammées pour soutenir le moral de ses troupes, l'ombre de l'inquiétant Varuna qui défait dans la violence des couloirs feutrés de l'Elysée les opposants du maître.

2° Jean-Pierre Cahuzac est le chef désigné par le Dieu de la guerre contre la finance et les riches; grand adepte de la violence verbale il est Mars et ses fureurs belliqueuses dans les comités interministériels et les les séances du parlement; infatigable combattant des exilés fiscaux, il est Thor qui lance ses légions de Bercy contre les traitres à l'impôt; il est l'avatar d'Indra qui ravit de riches butins aux ennemis de la patrie.

3° Valérie Trierweiler est l'incarnatiion de la beauté physique de Freyja, la première des Walkyries qui s'unit à Odin, de l'amour ensorcelant de Tarpéïa, la sabine qui convola avec Romulus, de l'Aurore, fille des dieux Ashvins, qui a conduit le Dieu soleil vers le firmament.

 

Héla, trois fois hélas, Trierweiler-Tarpéïa est tombée de la roche tarpéïenne; camouflée sous un nom d'emprunt elle n'a pu éviter la fureur glaciale du tout-puissant. Cahuzac-Indra, comme dans les récits védiques, n'a pu échapper à la défaite venue de ses lâchetés et de ses compromissions, contraignant le très-haut à rejeter le menteur dans les ténèbres. Morelle-Odin dit Bolwerk (le fauteur de troubles) a perdu son oeil, sa vista et a été défait par les fuites qu'ont laissé filtrer ses petits amis du palais sur ses ignominies et ses ridules; le ciré des bottines à été congédié par son créateur.

Hollande est à terre. Trois fois le mensonge l'a atteint et l'a obligé à se dépouiller. Symboliquement dans chacune des faces de son pouvoir. Qui voudra encore célébrer une divinité aussi calamiteuse à part un dernier batillon de 13% des français encore aveuglés par sa gloire passée. Le créuscule des Dieux Socialistes a sonné : le Valhalla est en cendres; un nouveau règne doit commencer.

Partager cet article

Repost 0
Published by olivier seutet - dans portrait
commenter cet article

commentaires