Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 décembre 2010 6 04 /12 /décembre /2010 13:41

Il a raison et il a tort. Bernard Guetta dans son analyse, vendredi dernier  de la situation en Côte d’Ivoire tente de retrouver les raisons qui amènent ce pays, une fois encore, sur le bord de la guerre civile. Il remonte, il y a plus d’un demi-siècle, pour dénoncer le double méfait des puissances coloniales que seraient le pillage de ces pays et l’ exacerbation des rivalités ethniques .

Jugement trop hâtif, trop généralisant et donc faux. Dans le cas de la France, Jacques Marseille, en son temps, avait démontré que notre pays en Afrique avait plus investi que tiré de dividendes ; et c’est vrai de la plupart des relations entre colonisateurs et colonisés dans la plupart des pays africains, à l’exception peut-être de l’Afrique du Sud et du Congo Belge. Le problème de l’exploitation coloniale s’est surtout posé en Asie (Indonésie, Indochine). L’utilisation des rivalités ethniques a surement  été un levier utilisé par les administrateurs coloniaux : mais elles étaient bien plus puissantes que la simple volonté de quelques occidentaux ; et leur exacerbation doit beaucoup plus aux choix religieux des populations entre islam et christianisme ; choix commandé par une très vieille opposition entre les nomadisants du Sahel , musulmans, et les peuples qu’ils opprimaient réfugiés dans des sanctuaires (forêt, massifs montagneux), chrétiens.

Il est dommage de réécrire l’histoire, en gommant toute sa richesse, toute sa complexité , afin de satisfaire un simple prurit d’anticolonialisme. Le problème n’aurait guère d’importance si, Monsieur Guetta, en s’appuyant sur des analyses tronquées, absolvaient les dirigeants actuels de toute les erreurs de cinquante ans de gestion plus ou moins calamiteuse. Les sujets majeurs des pays africains sont bien la fuite des cerveaux hors de leur pays, la non-adéquation de la démocratie au gouvernement de ces pays neufs.

Pourquoi ne pas le dire plus fort ? Pourquoi ne pas dénoncer le rôle de l'ONU et sa fringale d'élections libres ? Quel sens a une majorité dans des pays aux oppositions internes trop fortes ?

Partager cet article

Repost 0
Published by olivier seutet - dans monde
commenter cet article

commentaires