Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 juillet 2010 3 21 /07 /juillet /2010 14:26

Au tribunal le huis-clos n'est généralement envisagé que pour protéger l'identité de mineurs. Administrativement, pour ne pas divulguer d'informations pouvant porter atteinte à la sécurité nationale, est parfois invoqué le secret défense. Et puis certaines professions sont astreintes au secret professionnel afin de ne pas permettre la diffusion d'informations pouvant donner lieu à médisance, calomnie, chantage ...
Dans le cas d'une commission de l'Assemblée Nationale traitant d'un problème qui intéresse l'intégralité de la population, on peut légitimement se poser la question du pourquoi. Examinons les réponses possibles.
Serait-ce pour protéger nos enfants du complot qui se trame contre eux ? Une réforme à court-terme qui ne résoud pas grand chose et qui de toute évidence handicape leur futur.
Seait-ce pour garantir la sécurité de la nation ? La perpétuation d'un système de répartition, instauré par le régime de Vichy, bâti sur le principe de Ponzi, n'est pas faite pour apaiser les craintes des citoyens sur la légitimité et la solidité de la construction.
Serait-ce pour garantir le secret de l'instruction de ce dossier épineux ? Si l'on savait ce que pensent réellement ces hommes politiques qui nous gouvernent sur ce sujet, et leur aboulie depuis des decennies, il serait en effet probable que les citoyens menaceraient immédiatement de ne pas réélire leurs élus.

 

Et puis l'Ines de Sartre ajouterait qu'entre eux (membres de la commission) ils n'ont pas besoin de jouer la comédie.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by olivier seutet - dans retraites
commenter cet article

commentaires