Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 mai 2013 3 08 /05 /mai /2013 10:56

Le problème n'est pas d'avoir honte ou pas du libérateur de Tombouctou (une opération bien menée mais qui relève du maintien de l'ordre), du billettiste de Paris-Match (que c'est charmant de choisir, pour s'exprimer, la feuille de chou de sa maîtresse), du copain de la promo Voltaire (tant de fidélité devient encombrante), de l'admirateur des débrouillards (Cahuzac, Augier, Guérini), de l'adepte de la blagounette ("gouverner c'est pleuvoir", on croirait du Mac-Mahon plutôt que du Lyautey); après tout, rien de glorieux mais du véniel qui fortifie son image d'un homme normalement empêtré dans ses petits défauts, ses petites compromissions, son petit confort nourri d'habiletés.

Le sujet est l'homme qui est incapable de prendre la mesure de sa tâche et qui affiche son incapacité sur son site de la président de la république, dans son bilan intitulé "60 engagements pour la France". Personne ne lui demande des résultats au bout d'un an. Personne ne lui demande de réussir un examen sous frome de quizz (oui ou non, j'ai bien répondu à la question). Personne ne lui demande de nous bassiner avec la réalisation de promesses qui suscitaient l'incrédulité.  Ce qu'on lui demande (quelques uns, l'opinion, le peuple ?), c'est d'engager des batailles qui valent d'être gagnées : où parle-t-il  dans son bilan de la politique commerciale de la France, de sa politique énergétique, des réformes de structure.

- qu'a-t-il fait pour tenter de réduire un déficit commercial de plus de 60 milliards d'euros en matière de compétitivité, sur la valorisation de l'euro face aux autres devises, sur l'attractivité de nos infrastructures portuaires, sur le ferroutage;

- qu'a-t-il fait pour améliorer notre indépendance énergétique, hormis promettre de fermer la centrale de Fessenheim et de la remplacer pour moitié par des fermes éoliennes; pourquoi oublie-t-il sous la pression de lobbies passéïstes le gaz de schiste; pourquoi de nouvelles centrales nucléaires c'est bon pour la Turquie et pas pour nous;

- qu'a-t-il fait pour susciter la création d'emplois qui ne soient pas ceux de fonctionnaires ou assimilés; qu'a-t-il fait pour encourager l'esprit d'entreprise; qu'a-t-il fait pour secouer le cocotier des allocations, subventions, remboursements; qu'a-t-il fait pour dégraisser les mammouths de l'éducation nationale, de la fonction publique territoriale;

Rien n'apparaît, dans le bilan qu'il affiche lui-même, comme le début d'une esquisse de ce qui devrait être fait.  Le problème n'est pas la honte que l'on éprouve pour lui, mais le doute sur ses capacités, le mépris de son incurie. Et quand le doute est installé, que la confiance a disparu, la crise de régime se profile.

Partager cet article

Repost 0
Published by olivier seutet
commenter cet article

commentaires

adamastor 11/05/2013 20:03

Merci pour avoir pris la peine de me répondre. Je comprends ainsi mieux votre expression. Sur le reste je suis d'accord avec vous.

adamastor 08/05/2013 14:34

Savez-vous réellement ce qui une mission de "maintient de l'ordre" au sens militaire et juridique du terme? On ne fait pas de maintient de l'ordre dans un pays étranger...

olivier seutet 11/05/2013 15:12



Mon expression n'est peut-être pas juridiquement heureuse, j'ai juste voulu signifier par là qu'il ne s'agit pas d'une guerre :  nous ne l'avons déclarée à aucun pays, nous n'avions pas été
autorisé par l'ONU pour  intervenir militairement. Légalement ce n'est qu'une intervention du gouvernement du Mali pour mater des rebelles.