Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 mars 2012 6 17 /03 /mars /2012 16:34

Incontestable qu'il est vulgaire; mais pas parce qu'il utilise des mots comme couillon, casse-toi, ou d'autres, mais parce qu'il les adresse à des personnes qui ne comptent pas, qui peuvent à peine répondre. J'aurais aimé qu'il traite de "petit merdeux", ou de "caillera" ce Mouloud qui lui demande des nouvelles de sa "meuf" hier sur Canal Plus; mais Mouloud est une marque (c'est NS qui le dit), un animateur du Grand Journal, alors NS a juste souri d'un air résigné devant ces intempérances verbales.

Mais, à tout prendre, la distinction (si c'est bien le contraire de la vulgarité) ne fait pas partie des vertus cardinales (prudence, tempérance, force, justice), alors je préfère l'absence de distinction à l'absence de force d'un Hollande, au manque d'esprit de justice d'un Mélanchon, à l'oubli de la prudence et de la tempérance d'une Le Pen (j'ai oublié Bayrou dans la liste ! mais on oublie toujours la transparence).

Incontestable qu'il a un bilan désastreux; mais pas parce que le chômage a augmenté, que le montant des dettes a explosé, que le déficit commercial est devenu abyssal, mais parce qu'il n'est pas allé assez loin dans les nombreuses réformes qu'il a lancées : le non recrutement d'un fonctionnaire sur deux partant à la retraite, la carte des hôpitaux, casernes,  tribunaux, la réforme des retraites (mais en oubliant celle des autres pans de la sécurité sociale), la réforme des 35 heures sans s'en prendre au sacro-saint code du travail, et j'en passe.

Mais, à tout prendre, l'inaction face aux crises qu'il a du affronter sans répit aurait-elle été une solution ? Je préfère des débuts de solutions à la sanctification de l'ordre existant du socialiste, aux délires révolutionnaires du NPA, aux analyses sans réponses raisonables du Front National (j'ai oublié le MODEM dans la liste ! mais il faut dire qu'il a perdu en cours de campagne les excellentes notes de synthèse que lui avaient préparées ses conseillers)

Et puis, dans le lot que l'on propose au vote des citoyens, où est la sincérité dans le désir de bien faire, la capacité d'entreprendre (sans nécessairement réussir) les actions promises, la force de caractère pour tenir tête aux autres Grands de ce monde ? 

Partager cet article

Repost 0
Published by olivier seutet - dans politique
commenter cet article

commentaires