Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 mai 2013 3 22 /05 /mai /2013 11:19
Nous, manifestants pour la famille, nous ne sommes représentés politiquement par personne. Le silence de l’extrême-droite est assourdissant : engoncée dans son paganisme, elle refuse de soutenir un mouvement qu’elle craint inféodé au christianisme ; la famille Le Pen refuse de prendre position ; les quelques supports de cette frange sont individuels. La droite classique est saisie de panique à l’idée que l’on puisse penser qu’elle est de droite, et qu’elle ne soutient pas les principes et valeurs directement héritées de la Grande Révolution Française et régénérées par Mai 68 : - Valérie Pécresse (tendance Fillon) : « on ne pourra pas revenir sur le mariage et l’adoption en 2017 » - Luc Chatel (tendance Copé) est réservé même sur une récriture de la loi en 2017 ! Le Centre est à l’image de Boorlo qui a voté contre la loi « par mégarde » en indiquant officiellement qu’il voulait voter pour. A gauche les opposants se camouflent, intimidés par les lobbies, soucieux de ne pas présenter de faille au sein de leurs formations ; seuls osent exprimer leur désapprobation les intouchables députés ultramarins. Et quant à l’extrême-gauche, elle fait comme Mélenchon qui se rallie, sans y croire, aux fatwas des libertaires. Face au front de la peur de s’exprimer, de la crainte d’être qualifié de réactionnaire, de la soumission aux lobbies gay, de la soumission à l’idéologie relativiste, les centaines de milliers de manifestants, les millions de sympathisants ne sont servis que par un impitoyable matraquage des médias pour les ridiculiser, les ringardiser, les extrémiser, les insulter. Alors il faut faire un exemple, montrer que nous existons, indiquer que nous en avons par-dessus le tête d’être systématiquement vilipendés, trahis, méprisés, ignorés : l’occasion se présente. N.K.M. incontestablement belle, intelligente, ambitieuse est la victime idéale. Elle aurait mérité d’être une candidate superbe à la mairie de Paris. Tant pis pour elle, tant pis pour une éventuelle défaite aux municipales à Paris, sa défaite aux primaires sera le signe que nous pouvons changer le cours des évènements , faire souffler le vent de la révolte. Comme dirait Agamemnon en sacrifiant Iphigénie : « Ca fera baisser le thermomètre »

Partager cet article

Repost 0
Published by olivier seutet - dans politique
commenter cet article

commentaires