Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 mars 2014 3 19 /03 /mars /2014 11:20

Au lieu d’imaginer un G7 sous la houlette d’un Obama que ça ne concerne pas (il ne s'agit ni des Amériques, ni du Pacifique, ni du Moyen-Orient), qui ne comprend rien (ni à l'histoire, ni à la géographie de notre continent), dont l’intérêt stratégique est limité (sauf à proroger l'outil désuet de l'OTAN), au lieu de se torturer pour trouver des sanctions qui soient à la fois significatives au yeux d'une soi-disant communauté internationale et inefficaces pour ne pas aggraver une situation déjà tendue, les pays de l’Union Européenne feraient mieux  d’engager une négociation globale avec la Russie, l’Ukraine, la Moldavie, la Biélorussie pour tenter de résoudre le problème de l’éclatement de l’URSS :

Pourquoi la Biélorussie n’est pas rattachée à la Russie ?

Pourquoi la Moldavie n’est pas rattachée à la Roumanie (y compris la Transnistrie) ?

Quel sort pour Kaliningrad enclavée dans l’Union Européenne ?

Quelle indépendance pour l’Ukraine un des pays les plus pourri du monde ?

-       Sans compter tous les problèmes des pays du Caucase, et de l'Asie Centrale qu'il faudrait définitivement sortir de l'ombre russe.

Il est clair que les problèmes ne sont pas résolus, que les identités nationales ne sont pas fixées, et que la seule avancée réelle depuis l’écroulement de l’URSS a été l’indépendance des pays baltes et leur rattachement à l’Union Européenne. 

Au lieu de laisser les crises naître, au fur et à mesure des circonstances, il serait intéressant de tester une super union économique européenne qui engloberait la vieille Europe languissante, la Russie pays émergent mais indubitablement marqué par sa volonté historique d’être européenne, et ces pays au devenir incertain que sont la Biélorussie et l’Ukraine. Ce serait mal vu des USA ? Et alors ? Ce serait source de déstabilisation de certains pays de l’Est ? Peut-être. Mais l’objectif vaut la peine d’allier le peuplé et le peu dense, l’absence de ressources naturelles et sa profusion, de constituer un bloc capable de résister à la Chine et aux USA, d'élargir une zone de paix sur plus du tiers de la surface émergée du globe. Ce ne serait pas l’alliance de deux canards boiteux mais le sauvetage de l’un et de l’autre par la compensation des faiblesses de l’un par les forces de l’autre. Ce serait surtout un message de pays pour les autres pays avec la perpspective de mobiliser toutes les ressources de cette super-union pour tenter de lui assurer un développement économique significatif.

 

Quel idée encore plus grandiose que celle exprimée par de Gaulle d’une Europe de l’Atlantique à l’Oural pour l’imaginer de l’Atlantique au Pacifique. Si le rôle de la diplomatie est de régler à l’amiable les crises survenues, il est aussi et peut-être encore plus d’exprimer une stratégie à la fois long-terme et pertinente qui permettrait tout à la fois de régler préventivement des crises qui éclateront nécessairement et de proposer un avenir qui dépasserait l’horizon de la guerre froide. Jean Monnet et d’autres avaient eu l’idée de la fondation de la communauté européenne pour enfin dépasser l’antagonisme franco-allemand, il faudrait que se lèvent en France et en Allemagne des personnalités capables de dépasser l’antagonisme entre Russie et pays de l’Europe occidentale. 

Partager cet article

Repost 0
Published by olivier seutet - dans monde
commenter cet article

commentaires