Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 avril 2013 6 06 /04 /avril /2013 11:00

L'obsession de la vertu telle qu'elle est enseignée par Edwy Plenel fait horreur : impunité des délateurs (la monstrueuse protection de sources), supplice du carcan en place publique pour des gens hâtivement jugés par les journalistes (inefficacité du droit de réponse).

La vénération de l'enfer fiscal dont les profiteurs du système se font les propagandistes est totalitaire  : une horde de fonctionnaires qui vit sur la bête a érigé  en péché contre le peuple entier toute velléité de ne pas contribuer à leur bonheur de rond de cuir.  La territorialité de l'impôt a été oubliée au profit de l'attachement du contribuable à la glèbe.

Le culte de la transparence est la soumission au voyeurisme :  fouille des vies privées, extorsion de photos, enregistrements,  mille petits secrets misérables qui sont notre lot commun sont étalés à la grande satisfaction des envieux, des manipulateurs, des impuissants. Que Gilles Bernheim ait ou non une peau d'âne, qu'importe si ce qu'il a écrit ou réécrit est intéressant ?

Les codes d'éthique ne sont que les béquilles d'organisations qui ont abandonné la morale individuelle, le respect de soi et d'autrui au profit de notions vasouillardes de morale d'entreprise, de morale républicaine : valeurs bâties sur le sable d'histoires peu édifiantes. L'éthique d'Exxon fait rire lorsque l'on revisite les conditions crapuleuses de sa naissance. Les valeurs républicaines ne sont que le patient camouflage de deux siècles d'errements, de renoncements, de lâchetés.

Les conflits d'intérêts sont l'âme de la vie. A tout instant chacun doit décider entre son intérêt égoïste et ce qui serait bénéfique pour l'autre. Il faut sanctionner lorsque des malandrins vendent leur âme, il ne faut surtout pas prévenir. La manoeuvre claire de l'oligarchie fonctionnaire qui nous gouverne est de fortifier encore leur pouvoir en éliminant de toute fonction élective ceux qui ne sont pas de leur corps : tout entrepreneur, tout avocat, tout banquier, devrait être frappé d'inéligibilité ? de par leur profession ils seraient incapables de discernement entre intérêt privé et public ?

Oui, un coup de balai est nécessaire, non pas en alourdissant encore le poids de lois déjà trop lourdes, non pas en ajoutant des règlements pour prévenir tous les actes délictueux,  mais en nous libérant de la dictature des opinions, en donnant des moyens à une justice qu'elle accélère son cours. La prévention est l'âme de la dictature, la négation du libre arbitre. La sanction sur preuves, laissée à la seule justice est la reconnaissance d'une éthique de responsabilité.

Partager cet article

Repost 0
Published by olivier seutet - dans politique
commenter cet article

commentaires