Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
30 janvier 2015 5 30 /01 /janvier /2015 09:17

Compromis entre pédophobe et démagogue.

Repost 0
Published by olivier seutet
commenter cet article
27 janvier 2015 2 27 /01 /janvier /2015 09:40

Oubliées les bocca di leone de Venise où les envieux déposaient leurs dénonciations, finies les missives anonymes composées avec des lettres découpées dans les journaux que les bonnes âmes mettaient à la poste pour soulager leur conscience, adieu à toutes les trahisons artisanales. Maintenant les codes d’éthiques des sociétés privées sacralisent les lanceurs d’alerte, lois et circulaires prévoient explicitement la protection des personnes accomplissant un acte citoyen au profit de l’état, et les médias défendent jalousement le secret des sources qui leur permettent de baver officiellement.

Repost 0
Published by olivier seutet
commenter cet article
26 janvier 2015 1 26 /01 /janvier /2015 19:02

Schizophrénie institutionnalisée. La vie en république est désormais organisée en deux sphères entre lesquelles se translate le citoyen : certaines obligations seraient propres au privé, d’autres au public. Personne ne connait les frontières du privé : un bistrot ? sa maison ? son cercle amical ? son cercle familial ? Peut-être même la sphère du privé se limite-t-elle au dialogue intérieur avec soi-même ?

Repost 0
Published by olivier seutet
commenter cet article
26 janvier 2015 1 26 /01 /janvier /2015 19:01

Droit de cracher à la gueule de gens qui croient en une religion. Ne sont pas des blasphèmes et donc totalement répréhensibles les insultes envers les institutions de la République ou les personnes qui croient les incarner.

Repost 0
Published by olivier seutet
commenter cet article
22 janvier 2015 4 22 /01 /janvier /2015 18:09

Florilège de ce matin :

- Léa Salamé traine dans la boue Philippe Tesson qui a osé dire que c’étaient les musulmans qui mettent en cause la laïcité en France ; genre procès politique de style stalinien ; elle lui coupe la parole sans arrêt ; elle l’exhorte à se repentir de ses propos.

- Charline Vanhoenacker vitupère contre les catholiques, enchaînant ses plaisanteries fine : « tu couches ... tu accouches », « un prêtre ça ferme sa braguette ou ça démissionne »; « pape un peu gâteux », « contre le sida la capote pas la calotte ».

- Christiane Taubira au milieu d’un déluge verbal pour arriver à ne rien dire sur l’internement des terroristes, se libère sur les fauteurs de trouble qui « fragilisent le pacte républicain » ; il faut être vigilants sur les ivrognes, les déments, les mineurs qui prononcent des apologies du terrorisme. La prison pour des mots, ne semble pas l’interpeller.

Sous la houlette de Patrick Cohen, se déroule la mascarade de la libre parole prônée par les trois femmes qu’il a invitées : pas de responsabilité pour les porteurs d’une religion de haine, des torrents d’injures sur ceux qui n’en peuvent mais, le gnouf pour des crétins. Beaucoup de bêtise en peu de temps. Ce n’est plus une matinale, c’est une douche froide qui vous fait frémir de dégout et de colère.

Repost 0
Published by olivier seutet - dans medias
commenter cet article
21 janvier 2015 3 21 /01 /janvier /2015 19:13

Il faut en être près. Ambition du lombric.

Très bon d’en venir. Un plus pour les électeurs demeurés.

Une fois dessus, à labourer. Indispensable pour créer des réseaux de copains et de coquins.

Repost 0
Published by olivier seutet
commenter cet article
20 janvier 2015 2 20 /01 /janvier /2015 10:36

Bravo, ils ont honorés les morts en foulant avec respect les tapis de prière de la Grande Mosquée de Paris, ou en mettant la kippa dans la Grande synagogue. Mais les nains n’ont pas eu la grandeur d’âme d’assister à la messe de funérailles aux Antilles de la martiquinaise, pourtant employée de l’état qu’ils sont censés diriger. Pas même un sous-ministre, voire un préfet. Le fanatisme anti-chrétien est bien la marque de fabrique des gnomes de l’Elysée, de Matignon et de Beauvau. On comprend mieux pourquoi ces petits esprits dans ces petits corps ont le verbe si rare pour déplorer les massacres de chrétiens en Syrie, Irak, Nigéria, Cameroun, Niger. Dans les valeurs de la République, la compassion est sélective, les pleurnicheries n’arrosent que certains fidèles, les discours n’encensent que les morts libertaires ou appartenant à des minorités considérées.

Repost 0
Published by olivier seutet - dans identite
commenter cet article
19 janvier 2015 1 19 /01 /janvier /2015 10:00

Incroyable manifestation d’égoïsme franchouillard avec l’exaltation de Charlie, de ses dessinateurs et de valeurs de la République. Pendant ce temps-là chrétiens et animistes se font massacrer par centaines le long du lac Tchad par Boko Haram dans l’indifférence de tous les médias : pas de journalistes sur place, pas d’image, pas de reportages, une vague mention et encore dans un journal télévisé u au détour d’une page de quotidien.

Criminelle apologie d’une soi-disante liberté d’expression, qui aboutit à faire hurler les foules musulmanes en Afrique et en Asie, et au massacre une fois de plus chrétiens au Niger en particulier. Que des francs-maçons sectaires, des dessinateurs irresponsables, les politiciens bas de gamme qui nous gouvernent exaltent au nom de la République le droit d’aller cracher sur la foi des croyants, ne comprennent pas que la blasphème est pire qu’une insulte, se drapent dans l’impérialisme de leur pensée dite humaniste, méprisent au nom du progressisme toutes les idées qui ne sont pas les leurs, voilà le véritable scandale que devraient conspuer les foules qui bêlent leur cri infantile « Je suis Charlie ».

Le chef de l’état, son gouvernement, et les médias ont transformé un acte de barbarie commis par des crétins abusés par des imams fanatiques, en une sorte de sacrifice en l’honneur d’une République dont ils oublient qu’elle est née dans le sang, a trébuché dans des défaites ignominieuses, et s’est enfin étalée dans le règne de fonctionnaires cleptocrates. Retour d’une sorte de religion laïque où les dieux ont été remplacés par des valeurs ; religion sans transcendance, sans colonne vertébrale, dont les nouveaux prophètes seraient Voltaire et Victor Hugo qui pourraient se demander ce qu’ils font dans cette galère.

Repost 0
Published by olivier seutet - dans identite
commenter cet article
10 janvier 2015 6 10 /01 /janvier /2015 10:51

- Avec Tarik Ramadam qui condamne les attentats mais déclare « je ne suis pas Charlie », comme une foule de musulmans !

- Avec Philippe Val, Cambadelis, Jean-Luc Hees, et autres anciens trotskystes apôtres de la violence, honnis comme des traitres par l’ex-équipe de Charlie Hebdo !

- Derrière un président de la République qui n’a besoin d’aucun satiriste pour être une caricature ambulante : une journée de deuil ne doit pas être l’occasion de suivre un clown …

- Sans invoquer la protection de Dieu, de ses saints, de ses envoyés, de ses représentants ? Non merci, cherchons un peu de verticalité au lieu de défiler en rampant. Face à la mort imposée, à la peur suggérée, aux interrogations évidentes, pas de refuge dans de la laïcité, de la compassion, de l’émotion, des pleurnicheries, de l’apitoiement sur sa propre tendresse de cœur, les victimes méritent mieux que des niaiseries.

- Sous la pression de médias en délire qui manipulent à tour de bras en déifiant les assassinés, en prenant pour une guerre ce qui n’est que du maintien de l’ordre, en s’indignant parce que les assassins n’ont pas été punis (fusillés ?) préventivement, en nous abreuvant de morts en direct comme si nous étions des anthropophages en manque de cadavres ; la conduite indigne de l’ensemble des médias doit être stigmatisée, et les réseaux sociaux s’en chargent déjà.

Non : ni derrière les tordus et les guignols qui ont voulu cette manifestation, ni sans ceux qui ne peuvent y aller pour d’excellentes raisons, ni sous la pression de journalistes hystériques.

Repost 0
Published by olivier seutet - dans identité
commenter cet article
9 janvier 2015 5 09 /01 /janvier /2015 18:17

Par-dessus la tête de soutenir la liberté de blasphémer le pape et le prophète Mahomet ; surtout lorsque ces défenseurs de l’invective sont ceux-là même qui vous trainent devant les tribunaux si vous avez commis ce qu’ils appellent un dérapage verbal. Il est permis d’uriner sur le Christ en croix (du moins de présenter cette situation comme une œuvre d’art), il est malséant de comparer une ministre à un charmant animal de compagnie, il est rigolo de stigmatiser un catho en loden, un juif en kippa ou un musulman barbu, il est nauséabond de parler de nègre, d’arabe ou de gitan. Il faut pleurer sur des morts absurdes, ce ne n’est pas une raison pour justifier l’ignominie de caricatures. Il faut stigmatiser des assassins barbares, ce n’est pas une excuse pour soutenir une liberté de cracher sur la foi de croyants. La tragédie qui frappe Charlie Hebdo n’autorise pas l'oubli de leur sectarisme anti-religieux, de leur humanisme étriqué réduit à de l‘antiracisme, en bref de leur vulgarité.

Repost 0
Published by olivier seutet
commenter cet article