Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 janvier 2022 5 07 /01 /janvier /2022 18:50

Drogués aux putes juste au-dessus de quinze ans, aux drogues pas trop illicites, aux voitures jamais assez exhibitionnistes. Ah, j’oubliais, poussent aussi un ballon avec leurs pieds moyennant des sommes astronomiques devant des écervelés entassés dans des virages.

Partager cet article
Repost0
2 janvier 2022 7 02 /01 /janvier /2022 15:58

L’Allemagne a perdu son âme pendant la première moitié du XXème siècle. Conquise, dépecée, violée, elle n’a dû une résurrection limitée qu’au conflit immédiat entre ses vainqueurs. Mais cette résurrection ne s’est faite que dans une acception purement matérialiste : elle s’est éclatée dans la production à outrance, la religion de la qualité des produits, la recherche d’un confort étriqué. Elle a refusé la main tendue par le général de Gaulle et n’a accepté dans sa proposition que la partie oubli du passé, et refusé tout le côté entente pour l’avenir. C’était l’aveu de la frilosité de ce pays, sa résignation à un destin mutilé, son abdication de toute responsabilité qui pourrait faire renaître les démons du passé.

 

Le couple franco-allemand est mort-né. La galopade effrénée des présidents français pour tenter de réanimer ce cadavre est dangereuse pour notre pays qui se trouve entraîné dans une spirale nihiliste. Ce qui est indispensable pour faire une nation est refusé avec entêtement par l’Allemagne : refus de toute armée digne de ce nom, refus de toute intervention extérieure même pour défendre des intérêts légitimes, asservissement au parapluie nucléaire américain et au commandement américain au sein de l’OTAN pour défendre son existence même. Ce qui est l’avenir du pays est négligé : décrue démographique, acculturation au panturquisme avec l’importation massive de paysans anatoliens islamisés. Dans cet énervement, les dirigeants naviguent à vue, n’espérant plus trouver d’autre avenir que celui de prolonger autant que faire se peut la survie de ce pays de vieillards et de jeunes sans boussole.

 

La France se retrouve alliée à un pays qui n’en fait qu’à sa tête :

  • C’est l’Allemagne qui a provoqué l’éclatement de la Yougoslavie et la guerre civile qui s’en est suivie ; par souci de ses intérêts court-termistes du développement de pays de sous-traitance en Slovénie et Croatie ;
  • C’est l’Allemagne qui est la cause de la création d’une Union Européenne ingérable qui a intégré des pays de l’Est qu’il lui fallait à tout prix détacher d’une Russie qu’elle croyait menaçante ;
  • C’est l’Allemagne qui a œuvré pour une zone monétaire qui a associé des zones aux coûts surévalués (tout l’arc méditerranéen et la France) et une zone aux coûts sous-évalués (Allemagne et pays du Nord); l'Allemagne a conservé son confort, les pays du sud ont perdu une grande partie de leur industrie.

 

A cette malédiction qui a vicié la création de l’Europe et quasiment saboté tout espoir de développement dans sa forme actuelle, elle a ajouté son égoïsme de vieillard sénile qui, dans son souci de protéger le peu de vie qui lui reste, prend ses décisions tout seul, sans s’embarrasser des avis d’autres qui pourraient l’entraver. Et j’importe un million de turcs pour trouver une main d’œuvre manquante à bas prix, et je ferme mes centrales nucléaires pour faire plaisir à des jeunes épris de décroissance, et j’importe du gaz de Russie pour faire fonctionner quand même mes usines : un bric à brac sans cohérence, marqué par l’improvisation, exempt de toute concertation avec ses voisins.

 

De cette analyse, ressort l’idée que l’urgence est de trouver d’autres points d’appui que ce pays mourant qui risque d’entrainer toute l’Europe dans sa crise de nerf existentielle. Il faudrait que les pays qui veulent survivre en prennent conscience et décident de cantonner l’Allemagne et ses valets nordiques dans une union particulière qui leur assurerait une fin de vie digne. Et rapide.

 

Partager cet article
Repost0
28 décembre 2021 2 28 /12 /décembre /2021 12:01

Achèvement prématuré des embryons. Adulation de la sodomie. Eugénisme qui transparait dans la défense de la mort dans la dignité. Enlèvement d’enfants à leurs parents naturels. Tous ces actes barbares ne peuvent être des marqueurs du progressisme !

Partager cet article
Repost0
24 décembre 2021 5 24 /12 /décembre /2021 11:37

Offrande à base de fruits de mer, de foie gras, de chapon et de chocolat sur l’autel de la consommation forcenée. Les dévots obèses, bouffis de graisse, ivrognes trônent en héros devant les forcenés de la gourmandise, les inconditionnels de la bouffe, les adorateurs de la dive bouteille. Concert de gargouillis gastriques, de bruits de mâchoires, de grands slurps qui remplacent avantageusement les chants de Noël. Effroyable effondrement de la messe de Minuit dans un bruit de vaisselle.

Partager cet article
Repost0
23 décembre 2021 4 23 /12 /décembre /2021 10:12

Entreprises qui n’ont jamais créé un emploi net. Toutes les embauches en grandes surfaces ne sont que la compensation de licenciement dans des petits commerces et de fermeture de boutiques.

Leurs centrales d’achat font régner la terreur chez tous les commerciaux des petites entreprises de notre pays. Elles leur permettent à peine de survivre les privant de moyens de développement, sous la menace permanente d‘acheter ailleurs, et en particulier là où les lois sociales et environnementales sont plus laxistes.

Elles bénéficient de la mansuétudes pouvoirs publics parce qu’elles elles font baisser les prix des produits alimentaires au détriment de producteurs de moins en moins nombreux. Qu’importe la survivance de quelques ruraux qui ont de moins en moins d’influence.

Elles imposent leur laideur aux entrées de toutes les agglomérations : mêmes hangars limite bidonville, mêmes hectares de bitumes pour entasser les voitures des clients, mêmes panonceaux géants pour nous réassurer sur la présence prochaine de ces mochetés.

 

L’intérêt de ces entreprises pour le pays ne saute pas aux yeux : socialement inutiles, nocives pour l’industrie et l’agriculture locales, lèpres esthétiques qui contaminent tous les environs des villes ; leur seule justification est l’existence de leurs armées d’acheteurs au sein des centrales d’achat : ils savent, à perfection, jouer du fort (les quelques centrales existantes sur le territoire) contre le faible (les innombrables agriculteurs, les industriels en quête désespérée d’un référencement). ; ils savent de ce fait rogner les marges de ceux qui leur vendent au profit des clients de leurs magasins. Gains de pouvoir d’achat qui a clos les yeux des gouvernements, au détriment de l’exercice normal de la concurrence. Ils ont été des acteurs essentiels, avec la complicité de l’Union Européenne, de la mondialisation des produits ; ils ont été avec elle les fossoyeurs de l’industrie française et européenne ; ils sont, avec l’Etat au premier rang, de ceux qui ont appauvri et notre agriculture et nos agriculteurs.

 

L’espoir est que leur survie n’est plus assurée. Se déplacer en voiture pour aller dans ces temples de la consommation devient problématique quand tous les services de proximité gagnent du terrain. Le refrain lancinant du produit « le moins cher » est remis en cause par la recherche de qualité, la provenance locale, le goût de la diversité. Et peut-être qu’un jour les autorités de la concurrence se pencheront sur la pertinence de l’existence de ces structures d’achat qui faussent le fonctionnement des marchés.

 

 

Partager cet article
Repost0
22 décembre 2021 3 22 /12 /décembre /2021 15:07

Dior, j’abhorre ! Publicité d’épouvante où des houris lascives couvertes de tuniques dorées tendent leurs maigres jambes dorées vers des clients qu’elles voudraient convaincre d‘acheter leur fiole dorée. Monceaux de paillettes, marécages de métal, décharges de pépites. Tout pousse à un haut de coeur en regardant cette parodie : vraiment Dior j’abhorre plus que j’adore.

Partager cet article
Repost0
20 décembre 2021 1 20 /12 /décembre /2021 17:21

Faux époux, faux banquier, faux frère, toute sa vie aura été marquée par le mensonge. Le voilà maintenant qui tente vainement de nous faire croire qu’il a un bon bilan de son mandat : celui de la perte des parts de marché dans les échanges internationaux ? celui de la dépendance accrue et asservissante à l’égard des financiers internationaux ? celui du désastre chaque année constaté des résultats de l’éducation de nos enfants ? celui de l’affaiblissement de notre recherche symbolisée par notre incapacité à développer un vaccin efficace et moderne ? celui des cités qui dérivent dans le trafic de drogue et l’application de la chariah ? Qui peut croire qu’il ne soit marqué au fer rouge de cette faillite ? Ou il gagnera par hasard sans avoir de majorité et ira à la Lanterne ou il perdra à juste raison et se réfugiera à l’ile Saint-Martin pour y créer une start-up. Et s’il gagne quand même et présidentielle et législatives … alors il ne resterait plus qu’à tirer l’échelle !

Partager cet article
Repost0
12 décembre 2021 7 12 /12 /décembre /2021 10:36

Idéologie menaçante avec l’hystérisation des néo-féministes, lesbiennes et transsexuelles. Remplace une misogynie un peu fadasse, ou un antiféminisme convenu. L’ère du pardon envers les paroxystiques antimasc, antivir, est révolue.

Partager cet article
Repost0
8 décembre 2021 3 08 /12 /décembre /2021 12:25

Une bande de sectaires pro Violet le Duc réclament que l’œuvre du maître soit respectée dans les travaux de réouverture de Notre Dame. Curieusement ils tiennent à ce que la charpente en bois (qu’aucun public n’a vu et ne verra) soit reconstruite au lieu d’une structure avec un matériau moins inflammable et plus léger ; il sont fanatiques de la reconstruction de la flèche en plomb (qui a été la cause majeure de l’effondrement de la voute et de l’embrasement) au lieu de choisir là encore un matériau moins dangereux, moins lourd, moins laid ; ils exigent la réinstallation de toutes les fantaisies de Viollet le Duc avec en particulier ses gargouilles antisémites (elles rappellent sinistrement les profils de l’exposition « Le Juif de la France » de 1941-1942 et ce n'est pas un hasard vu ses opinions) ; ils interdisent tout réaménagement qui ne suivrait pas scrupuleusement les indications du maître.

Ce n’est pas parce qu’il faut se méfier, souvent à juste titre, des propositions des clercs de l’église de Paris, qu’il faut revenir aux idées absurdes, sulfureuses, et, à mon avis hideuses d’un architecte exalté de la fin du XIXème siècle. Ses réalisations à Pierrefonds sont affligeantes, à Clairvaux traitresses et à Carcassonne dignes de Walt Disney et existent toujours : ça devrait suffire comme hommage national à ce faussaire.

Il faut sauver Notre Dame en la libérant du carcan des palinodies du XIX, des ukases des architectes des monuments historiques qui enfoncent l’art dans la stérilité.

Notre Dame n’est pas la plus belle de nos cathédrales. Elle a souvent été massacrée. Ce n’est pas une raison pour la laisser entre les mains d’un architecte d’hier et d’un architecte d’aujourd’hui. D’autres gens existent qui pourraient lui réinsuffler l’air d’aujourd’hui, la rénover avec les matériaux et les techniques de maintenant, en refaire non pas un catalogue des idées farfelues dixneuxviémistes, mais un véritable manifeste de spiritualité contemporaine. Notre Dame n’est pas un monument historique réservé à des conservateurs, à des experts, à des historiens, parfaitement estimables, c’est d’abord une église à qui les catholiques de Paris et tous ceux qui croient encore à une transcendance doivent pouvoir susciter comme leurs ancêtres du temps de Maurice de Sully  un élan de construction.

Oui au respect du passé, non à l’idolâtrie d’un artiste nauséabond.

 

Partager cet article
Repost0
7 décembre 2021 2 07 /12 /décembre /2021 12:47

Afin de ne pas rendre la vaccination obligatoire pour les obèses et les séniles qui risquent d’encombrer les urgences des hôpitaux, les autorités françaises se vengent sur les enfants qui n’en peuvent mais : vaccination, masques, confinement chez eux pour ceux qui seraient contaminés.

L’irrationalité de ce gouvernement se confirme : il se braque contre ceux qui ne peuvent être sérieusement malades et oublie ceux qui peuvent sérieusement faire vaciller l’hôpital.

Un gouvernement qui préfère que la bêtise des anti-vaccins l'emporte sur l’innocence des asymptomatiques.

Partager cet article
Repost0