Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 octobre 2018 6 13 /10 /octobre /2018 10:02

« L’ouvrage puant d’un être rétréci, étriqué, haineux, dénué de toute intelligence du cœur, exaspéré par tout ce qui est grand et généreux, promet d’être le best-seller sans rival de la rentrée d’automne. »

L’illustre Axel Kahn assaisonne ainsi, avec la bienveillance qui le caractérise, le livre de Zemmour. Il nous fait entendre son contrepoint : lui est l’homme grand et généreux. Prototype de l’arrogant, du fat, il aurait mieux fait de ne pas sortir des compétences techniques dans lesquelles il excelle.

Il s’est encore exprimé sur Radio-Classique pour nous asséner ses propos définitifs sur la procréation médicale assistée pour les femmes seules ou en couple homosexuel : leur désir d’enfant est légitime, et les études prouvent que les enfants n’en souffrent pas. Point barre : la nécessité d’un père l’indiffère, sa présence encore plus. C’est ce qu’il appelle une position humaniste d’un penseur debout (par opposition, j’imagine à la pensée des autres, probablement assise voire couchée).

 

 

Comme il nous le distille sur des ondes qu’il adule, et dans son blog d'égotiste,  il a une propension à la générosité et à la solidarité. Il n’a pas en tous cas une propension à la modestie et à l’écoute des autres : son adoration est surtout centrée sur lui-même et ses raisonnements sont haineux envers ceux qui ne partagent pas ses opinions.

Partager cet article
Repost0
9 octobre 2018 2 09 /10 /octobre /2018 11:45

Le bobo (bourgeois bohême) veule qui s’exhibe dans les quartiers modeux a suscité un double noir le boubour  (bourgeois bourrin) qui croit-il le valorise. La réplique est aussi haïssable que l’original : au multiculturaliste à tendance végane et homophile s’oppose le spéciste carnivore et misogyne.

Difficile de les différencier : même aspect extérieur branché, mêmes milieux à prétention intellectuelle, même bandes de copains adeptes de la teuf. Et aussi un même jugement qui peut s’appliquer à tous : sonores comme des cymbales,  creux comme des tambours, bruyants comme des cuivres mal embouchés

Partager cet article
Repost0
7 octobre 2018 7 07 /10 /octobre /2018 10:23

La maja mal fagotée de l’hôtel de ville nous danse une nouvelle séguédille :

Et une contredanse pour le méchant automobiliste

Et une valse d’amendes pour les sinistres conducteurs

Et un sforzando de procès-verbaux pour les forçats de la bagnole

Partager cet article
Repost0
4 octobre 2018 4 04 /10 /octobre /2018 10:53

La belle de Paris est partie un beau jour

La belle de Paris est partie sans retour.

Qui n'a envie de fredonner cet air d'opérette ?

Alcade de Cadix : une opportunité à ne pas manquer. Kichi, le maire actuel et sa compagne, surnommés les Clinton d’Andalousie se feront un plaisir de laisser la place à la belle de Paris.

Après Valls, il faut tenter le doublé, et donner à l’Espagne, avec Hidalgo, une autre de ces personnalités qui seront mieux là-bas qu’ici.

Partager cet article
Repost0
2 octobre 2018 2 02 /10 /octobre /2018 10:11

La dernière idée de la déesse qui illumine les parisiens de ses visions : élargir la gratuité des transports publics de la ville à tous les gogos qui paient leurs tickets. Les fraudeurs de tous poils vont être furieux de la perte de leur avantage acquis : entrepreneurs dans les affaires de drogue, immigrés en attente de régularisation de leur demande d’invasion, échappés au regard arrogant des bleds des pourtours. La cheffe Hidalgo devra leur trouver un bakchich : pourquoi pas libéraliser intra muros le commerce du haschich ?

Partager cet article
Repost0
29 septembre 2018 6 29 /09 /septembre /2018 10:18

Instrument de torture avec cette selle qui vous entre dans les fesses. Que ceux qui aiment la pédale ne nous obligent pas à pratiquer ce sport.

Partager cet article
Repost0
26 septembre 2018 3 26 /09 /septembre /2018 14:46

Quel talent d’avoir cru choisi comme sigisbée, Bruno Julliard premier adjoint responsable de la culture. Chargé de la Teuf, chargé de la promotion des intérêts de tous les gays du monde, chargé du IVème arrondissement,  elle ne pensait pas lui avoir confié le rémoulage et le plantage  (l’affutage des couteaux et leur insertion dans le dos). L’innocente paie le prix de s’être mise entre les pattes d’un lobby particulièrement égotiste et cynique.

Partager cet article
Repost0
26 septembre 2018 3 26 /09 /septembre /2018 14:31

Une route poussiéreuse, caillouteuse, transformée en une interminable latrine maculée de papiers couverts d’excréments. Envahie de touristes américains qui croient que le pélerinage commence à Saint Jean Pied de Port, mais ne croient pas utile d’assister à la messe trop rarement dite dans les somptueuses églises  du trajet. Le chemin qui serpente autour de l’autoroute, est surplombé par des crêtes couvertes d’éoliennes aux grandes ailes immobiles : Don Quichotte a perdu Rossinante et les moulins.

 

Tout le charme des chemins de Saint-Jacques qui sillonnent la France a disparu  dans ce camino espagnol labellisé patrimoine mondial,  promu pas les agences de voyages anglo-saxonnes et coréenne, ripoliné par des navarrais sous perfusion de subventions européennes.

Partager cet article
Repost0
26 septembre 2018 3 26 /09 /septembre /2018 14:26

Quelques lesbiennes, ou célibataires endurcies réclament le secours de la médecine pour avoir des enfants sans rapports avec un homme.  Vierges folles, elles invoquent leur souffrance de ne pouvoir enfanter pour demander à la science de pallier leur absence d’amour pour les mâles.

Quelques cougars veulent enfanter quand qu’elles auront dépassé l’âge de pouvoir procréer. Au nom de la maitrise de leur corps elles prétendent asservir la médecine pour dénier à l’homme le droit de fécondation.

 

L’androphobie manifeste des attitudes de ces viragos ne soulève aucun commentaire d’un prétendu Comité Consultatif National d’Ethique. Ce ramassis d’amis du pouvoir exécutif blablate à longueur de pages amphigouriques  sur l’intérêt de l’enfant ou la liberté de la femme ou la révolution sociétale de la famille homoparentale ; il en arrive à ne mentionner l’homme que sous les dénominations de donneur ou d’inséminateur.

 

Tant de haine ou d’indifférence laisse songeur sur l’honnêteté intellectuelle de ces promoteurs de la procréation médicalement assistée.

Partager cet article
Repost0
16 septembre 2018 7 16 /09 /septembre /2018 09:46

Le pouvoir de commandement (le ban) qui s’exprimait sur une lieue autour de la ville s’est bien affadi. Il a fallu oublier le mot de banlieue qui ne correspondait plus à la réalité  de la déroute de la puissance publique pour le remplacer par celui de cité qui traduit bien l’autonomie de leurs habitants vis à vis des autorités extérieures et leur  repli sur leur communauté. Nous régressons : un vocabulaire de l’Antiquité à la place de celui du Moyen-Age.

Partager cet article
Repost0