Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 mars 2024 6 02 /03 /mars /2024 17:37

 

Il se vante d’inscrire l’IVG dans la constitution et fâche les évêques et les chrétiens, jusqu’à ceux qui tolèrent la loi Veil initiale, mais rien de plus.

Il se gausse des gens inquiets de la délinquance et de l’immigration en faisant annuler par le Conseil Constitutionnel l’essentiel de la loi qu’il avait fait voter.

Il veut envoyer au casse-pipe des soldats français en sachant qu’il a peu de matériel disponible et encore moins de munitions, au grand dam des méfiants des vat-en-guerre ukrainiens.

Il aimerait bien dépouiller CNews de ses fréquences et lance contre eux un Conseil d’Etat en guerre contre ses auditeurs et au service des grands âmes du service public .

Il se moque des paysans craignant pour leur survie en leur proposant des solutions risibles comme celle du prix plancher.

Il s’attendrit sur les valeurs de « l’arc républicain » pour mieux stigmatiser la fachosphère. Quelles valeurs ? De quel arc ? Celles de l’arc-en-ciel ?

Le pignouf déraille. Une incapacité à analyser les situations lui fait dire âneries sur ânerie. Un festival pour blesser toutes les minorités. Un jour, que j’espère proche,  elles s’allieront pour se débarrasser du turlupin.

Partager cet article
Repost0
26 février 2024 1 26 /02 /février /2024 11:57

Les aventures de Pinocchio-Macron ne font plus rire. Plus le désastre est présent, plus il s'obstine, plus le nez s’allonge. Trois exemples.

1) L’accord France-Ukraine signé en catimini du parlement, et des français aussi,  par Macron et Zelensky prévoit en particulier : »Les Participants s'efforceront de faire en sorte que les capacités militaires de l'Ukraine soient d'un niveau tel qu'en cas d'agression militaire extérieure contre la France, l'Ukraine soit en mesure de fournir une assistance militaire efficace. » Nous voilà soulagé  : si les méchants russes, américains, chinois nous attaquent, la valeureuse armée ukrainienne viendra nous porter secours grâce aux milliards déversés pendant les dix ans à venir (3 milliards par an ? Ce n’est pas clair, mais au diable les détails). Le niveau de foutage de gueule est largement dépassé. A juste titre Védrine et Chevènement demandent un débat au parlement sur ces engagements et plus généralement sur une politique de défense qui sombre dans le flou.

 

2) La suppression des droits de douane et des contingentements sur en particulier les poulets ou les oeufs avec l’Ukraine a été validée par les états européen. Comme le signalait la revue Capital, les oligarques ukrainiens disent merci avec des multiplications par trois de leur chiffre d’affaire depuis de le début de l’invasion russe. Pour faire bonne mesure les chefs d’état européens viennent, tous, de confirmer que les importations en Europe depuis les fermes géantes d’Ukraine pourraient continuer au niveau actuel. Mépris de la vérité.

 

3) Les traités de libre-échange dans leur esprit tentent de sauver les possibilités d’exportations des machines-outils et voitures allemandes en dédouanant les importations agricoles en Europe. Dans cette logique va entrer en vigueur, en juin, l’accord avec la Nouvelle-Zélande sur l’importation de viande ovine, de viande bovine, de fromages; vont être votés jeudi prochain des accords avec le Chili et le Kenya; est sous presse l’accord avec le Mercosur (le Brésil essentiellement). Comment mettre en place des prix minimaux sur le marché agricole français dans ces conditions ? Foutaise et mensonge.

 

La crise s’aggrave dans tous les domaines (financier, stratégique, sociétal, social), et Pinocchio nous fait des petites colères, persévère dans ses contradictions, et nous exaspère de ses mépris.

Partager cet article
Repost0
12 février 2024 1 12 /02 /février /2024 11:34

Faute de Dieu, d’être suprême, d’idées platoniciennes, la république française se réfugie dans la canonisation de personnes qui n’en méritent pas tant. Après Simone Veil réfugiée au Panthéon pour une loi imaginée par un tandem Giscard-Chirac pour une fois d’accord, après Delors héroïsé aux Invalides pour avoir fait  prospérer une organisation bruxelloise à la légitimité politique et économique discutable instaurée par le duo Mitterand-Kohl, voilà maintenant Badinter qui va rejoindre cet empyrée pour avoir soit bien exécuté la volonté de son maître sur la peine de mort, soit avoir feint d’instaurer la décriminalisation de l’homoséxualité alors qu’elle était en vigueur depuis 1791 !

Tous étaient gens de talents, de vertus, mais qui n’ont dû leur célébrité politique qu’à la faveur et à l’appui du Prince. Remarquables dans leur profession respective, ils ne sont que des nains dans le destin de la France. Leur entrée dans le cercle des génies tutélaires de notre pays est une imposture imaginée par un état en peine de valeurs.

Partager cet article
Repost0
18 janvier 2024 4 18 /01 /janvier /2024 14:37

Deux anecdotes.

Le choix du nom de François par le pape actuel est instructif : faire croire qu’il se met sous la protection d’un Saint François d’Assise (fondateur des franciscains méprisés par les jésuites), alors qu’il invoque plus probablement Saint François Borgia  le troisième général de la Compagnie de Jésus. Cautèle ou Tromperie ?

Le filme « les deux papes », inspiré de la réalité,  donne un éclairage instructif sur Bergoglio, quand il était provincial des jésuites d’Argentine et qu’il louvoya entre ses frères (lointains), partisans de la théologie de la libération, et sa proximité avec les généraux de la dictature de l’époque. Machiavélisme et insensibilité.

 

Ce pape retors, n’est pas toujours habile. Il est incapable d’avancer sur ce qui ne relève d’aucune doctrine catholique : le diaconat des femmes ou le mariage des prêtres. Il veut absolument mettre son grain de sel là où il n’a aucune autorité pour le faire : effacer le péché de l’homosexualité en imaginant une bénédiction d’homosexuels en couple. Un péché se pardonne mais ne s’oublie pas.

Pape aussi mondain que mondialiste qui ne parle quasiment jamais de la persécution des chrétiens en Afrique, au Proche-Orient, où se déroulent des massacres, des viols, des déplacements de population à cause de l’activisme des islamistes. Il s’intéresse plus à l’homosexualité latente au sein des ordres religieux encore survivants : vieux problème qui jadis était traité avec vigueur, et se perd maintenant dans cette dévotion sirupeuse où les péchés sont peccadilles.

Pape de l’émotion qui a succédé à un pape de la raison : il nous la joue populiste avec les migrants qui traversent les frontières,  en ne comprenant pas que les autochtones méritent aussi sa compassion (il faut dire qu’en Amérique latine les indigènes ont été largement éliminés par les envahisseurs).

 

En bref je ne suis pas en communion avec lui. Il a déclaré qu’il espérait l’enfer vide ? Sans même lui ?

Partager cet article
Repost0
23 décembre 2023 6 23 /12 /décembre /2023 11:12

Sans famille, sans religion, sans patrie, Macron contemple avec stupéfaction son reflet qui se ridule sur la surface du marigot.

Partager cet article
Repost0
16 novembre 2023 4 16 /11 /novembre /2023 14:32

Un sucre qui fond dans la tisane tiède de ses déclarations.

Partager cet article
Repost0
25 septembre 2023 1 25 /09 /septembre /2023 11:33

Je me suis toujours méfié de ce pape : un jésuite qui prend le nom de saint François d’Assise cela n’augure rien de bon en matière de franchise. Il joue en permanence sur des contradictions; autoritaire dans ses nominations épiscopales et qui veut promouvoir la synodalité, progressiste qui nous assomme de sa piété mariale dans sa version la plus désuète, accueillant avec les musulmans et méfiant avec les protestants et les chrétiens d’Orient, antieuropéen (et encore plus antifrançais) sans être pourtant en empathie avec les catholiques africains. Tout celà manque d’une ligne claire comme celle de ses prédécesseurs immédiats Benoit et JeanPaul.

Partager cet article
Repost0
11 septembre 2023 1 11 /09 /septembre /2023 11:37

Certains disent honteux que l’on siffle le chef de l’état, premier magistrat de France. Je pense qu’ils ont tort : ce qui est sifflé sont les fraudes à la constitution votée par le peuple en 1958 et 1962. La plus flagrante est la disparition du premier ministre, voire des principaux ministres, au profit du chef de l’état et de son cabinet tous irresponsables devant l’Assemblée Nationale. La plus dangereuse est la lèpre qui a envahi nos textes constitutionnels qui a abouti à chasser de l’assemblée Nationale les ténors qui se sont réfugiés en province, qui a permis à un Conseil constitutionnel qui ne représente que des caciques de la République de censurer des lois votées par le parlement. La plus cynique est le déni par l’exécutif des décisions du peuple avec l’existence de la cohabitation et l’oubli des référendums.

Le seul regret est qu’il faille attendre les huées des spectateurs d’un stade de rugby pour sanctionner un tricheur, héritier d’autres tricheurs.

Partager cet article
Repost0
24 juin 2023 6 24 /06 /juin /2023 18:54

Karine Becard a montré sa méchanceté dans la matinale de France-Inter quand elle n’a pu cacher sa joie au débarquement de Geoffroi Lejeune comme rédacteur en chef de Valeurs Actuelles en précisant que ce départ sanctionnait son excès d’extrémisme d’extrême droite ; elle redoubla la mise avec des mots jubilatoires pour indiquer la grêve du Journal du Dimanche à l’annonce que ledit Lejeune, allait en prendre la responsabilité grâce à l’appui de Bolloré.

La même Bécard bavotait, peu après, sa bêtise lors de son entretien avec Panier-Rumacher : elle s’indignait que les pays pauvres n’aient pas beaucoup plus de contrôle du FMI ou de la Banque Mondiale alors qu’ils n’ont pas le sou pour en être actionnaires, elle morigénait la ministre de ne pas accélérer la transition énergétique dans les pays du Sud quand la seule véritable question est de les faire accéder massivement à l’électricité, elle gargouillait d’insatisfaction du fond de sa gorge quand la ministre se gargarisait de quelques succès sur les milliards de dollars balancés (plutôt promis, d’ailleurs) à des régimes ou corrompus ou sans administration pour les dépenser rationnellement.

Oui bête et méchante, mais sans le talent d’Hara-Kiri.

 

 

Partager cet article
Repost0
17 juin 2023 6 17 /06 /juin /2023 15:24

Schiappa : mot italien riche de sens : nul, raté, courge, âne bâté, dégonflé, lavette.

On hésite à choisir quand notre héroïne nationale endosse ce mot comme patronyme.

Pas dégonflée quand elle écrit ses romans pornographiques.

Pas vraiment lavette quand elle crache sur SOS Racisme.

Courge serait insultant quand elle est simplement belle plante.

Elle n’a pas vraiment raté le train des opportunités électorales et gouvernementales.

Alors resterait nulle ! Peut-être bien.

Partager cet article
Repost0