Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 décembre 2021 1 20 /12 /décembre /2021 17:21

Faux époux, faux banquier, faux frère, toute sa vie aura été marquée par le mensonge. Le voilà maintenant qui tente vainement de nous faire croire qu’il a un bon bilan de son mandat : celui de la perte des parts de marché dans les échanges internationaux ? celui de la dépendance accrue et asservissante à l’égard des financiers internationaux ? celui du désastre chaque année constaté des résultats de l’éducation de nos enfants ? celui de l’affaiblissement de notre recherche symbolisée par notre incapacité à développer un vaccin efficace et moderne ? celui des cités qui dérivent dans le trafic de drogue et l’application de la chariah ? Qui peut croire qu’il ne soit marqué au fer rouge de cette faillite ? Ou il gagnera par hasard sans avoir de majorité et ira à la Lanterne ou il perdra à juste raison et se réfugiera à l’ile Saint-Martin pour y créer une start-up. Et s’il gagne quand même et présidentielle et législatives … alors il ne resterait plus qu’à tirer l’échelle !

Partager cet article
Repost0
7 décembre 2021 2 07 /12 /décembre /2021 12:37

Peu saint Père, vos propos sur Monseigneur Aupetit trébuchent entre la calomnie et la vulgarité. L’esprit saint devait être en petite forme quand les cardinaux vous ont élu au siège pontifical . Car vous les accumulez. Votre procrastination quand il s’agit d’homosexualité et de pédophilie contraste avec votre attitude quand il s’agit de péché véniel hétérosexuel de la chair. Votre engouement pour transformer l’Eglise qui vous a été confiée en une organisation non gouvernementale active et relayée sur les réseaux sociaux jure avec votre apathie pour donner aux femmes une place plus adéquate au sein du gouvernement du Vatican et au sein des synodes. Votre propension à l’autoritarisme vis-à-vis d’évêques qui sont vos égaux (vous n’êtes d’un évêque de Rome à qui les circonstances historiques ont donné un rôle majeur) se mêle à votre prétendue humilité à l’égard de votre personne.

Peu saint père, j’ai du mal à partager votre communion.

Partager cet article
Repost0
11 novembre 2021 4 11 /11 /novembre /2021 09:44

Le jobard a fermé Fessenheim et s’aperçoit qu’il manque d’électricité ; il proclame la nécessité de construire de nouvelles centrales.

L’inconstant avait refusé à son premier ministre de repousser l’âge de la retraite ; il est temps maintenant d’envisager une réforme basée sur l’allongement de la durée du travail.

Le flambeur se vante de ses performances économiques qu’il doit en réalité à de la création éphémère de fausse monnaie ; heureux les pauvres d’esprit, ils ne verront pas les déficits du budget, de la balance commerciale et de la balance des paiements.

Le vautour perché sur les 119 000 cadavres des morts français du COVID, croasse toute l’efficacité de sa gestion ; Il oublie les meilleurs résultats de l’Allemagne, du Japon, du Maroc et de tant d’autres pays aux quatre coins du monde.

 

Sans vues d’avenir, sans principes, sans talents, sans vergogne, l’homme aux cent mille vols persiste à trépigner sur la scène pour prétendre recueillir des applaudissements. On hésite entre le goudron et les plumes, la tarte à la crème sur le museau, ou la relégation au coin avec un bonnet d’âne.

 

Partager cet article
Repost0
9 novembre 2021 2 09 /11 /novembre /2021 17:51

Elle s’exclame dans un article qu’elle a livrée au Figaro en tant que PDG de Radio-France : « la direction de fait pas la police de la pensée ». Que n’a-t-elle écouté le média qu’elle prétend diriger. Elle peut être (je n’en sais rien) une excellente directrice administrative et financière, elle ne sait pas ce qui se passe sur ses antennes.

France-Inter en particulier qu’elle présente mensongèrement comme un outil de débat commun pluraliste est en priorité du fait d’un clan de journalistes biberonné au gauchisme, un outil d’exclusion et de stigmatisation. Les vitupérations contre l’extrême droite, la droite extrême, la droite dure sont incessantes, les moqueries contre leurs partisans les font à l’envi, fumeurs de clopes, adeptes du gros rouge, conducteurs de diesel, habitants de pavillons de banlieue, clients de grandes surfaces autour des ronds-points, tous assimilés à des xénophobes, des climato-négationnistes, des anti-vaccins. Après cette exécution des pauvres (économiques et intellectuels), ils passent à l’expression du mépris pour les versaillais (symbole de la bourgeoisie conservatrice), les cathos (survivance d’élites du passé), les intellectuels qui ne sont pas ou plus de gauche (Finkelkraut, Onfray, Regis-Debray, et j’en oublie une flopée). Enfin ils massacrent tous ceux qui affichent leur hétérosexualité, qui ne sont pas féministes, qui ne peuvent revendiquer un taux de mélanine suffisant, qui ne sont ni post-colonialistes, ni woke, ni me-too (tous représentants de cette facho-sphère qu’ils imaginent).

Dans cette avalanche de haine présentée absurdement comme l’expression la plus sophistiquée des droits de l’homme, la naïve Sibyle croit déceler une ligne de liberté, une méthode inspirée de la pluralité, l’expression d’un devoir d’humilité. Sottise ? Ou une fois de plus arrogance ?  La brutale réalité est qu’elle défend une organisation particulièrement sectaire qui n’apporte au débat public que l’expression d’une minorité aux idées étroites et violentes.

Partager cet article
Repost0
19 octobre 2021 2 19 /10 /octobre /2021 10:36

Toute cette mélopée de la repentance est indigne. La responsabilité collective n’existe pas et vouloir à tout prix imputer à la France les crimes de policiers, d’un préfet voire d’un ministre est une erreur. Les manœuvres d’historiens comme Stora ou Blanchard qui prétendent reconstruire l’histoire coloniale n’est que l’expression d’une nomenklatura progressiste soucieuse de sa réputation et de sa place ; il est médiocre de s’appuyer sur des sectaires patents. La technique qui consiste à rappeler à la mémoire collective les fautes avérées d’acteurs français et de gommer systématiquement les crimes des algériens est la marque d’un cynisme qui acte la disparition progressive des rapatriés d’Algérie et des harkis, et l’importance électorale croissante des immigrés et fils d’immigrés algériens ; il est honteux de pêcher des voix au prix d’un déni.

Partager cet article
Repost0
18 octobre 2021 1 18 /10 /octobre /2021 14:07

Il court, il court, le Macron, le Macron d’ la repentance

Il court, il court le Macron, le Macron d’ la larmichette

Il est passé par la célébration, il est passé par la commémoration

Il repassera devant le cercueil, il repassera devant la gerbe,

Il court, il court, le Macron, le Macron du narcissisme

Il court, il court le Macron, le Macron de l’arrogance

Partager cet article
Repost0
26 septembre 2021 7 26 /09 /septembre /2021 10:06

Il est mort pour la France, pas pour une république et ses valeurs indiscernables.

Sa mémoire doit être honorée comme celle d’un héros ; la pleurnicherie d’un président qui se dit très ému est hors sujet.

Partager cet article
Repost0
6 septembre 2021 1 06 /09 /septembre /2021 10:05

Pourquoi encore disserter sur Macron. Les résultats sont là pour juger le bonhomme : taux de chômage parmi les plus élevés des pays européens, déficit budgétaire monstrueux au-dessus de la moyenne des pays européens, dette publique dépassant les 120% du PIB, et surtout déficit commercial faramineux signe indubitable de la détérioration de la compétitivité française et de l’inéluctabilité de la crise qui se profile pour notre pays. Dans sa descente à Marseille il a persévéré dans ses manies : donner de l’argent qu’il n’a pas à des voyous prospérant dans la drogue, faire de la rénovation immobilière comme projet économique, et proposer des mesurettes  en matière d’éducation ; quelques tics de droites, quelques tocs de gauche sont dérisoires ; où est le grand projet ? Il ne parle ni de l’expansion du port de Fos ni de la réimplantation d’usines dans la zone industrielle à moitié vide derrière ! L’avenir de Marseille est là, pas dans les quartiers nord. Une minorité de français lui avait confié la France, il a accéléré son déclin et de toute évidence, d’après ses discours marseillais, veut continuer dans ses mauvaises habitudes. J’espère bien qu’il n’est ni le reflet, ni le modèle de quiconque, qu’il n’est qu’un vague astéroïde bientôt renvoyé au vide dont il est sorti.

Partager cet article
Repost0
28 août 2021 6 28 /08 /août /2021 15:54

Il prétendit avoir choisi le nom de règne de François en mémoire de saint François d’Assise, le saint des pauvres et de la paix. Je n’en crois pas un mot. Un jésuite choisir le fondateur de l’ordre méprisé des franciscains : les célébrants de l’intelligence et de l’adaptabilité se référer aux adorateurs des simples et des extatiques ? Non crédible.

Le patron du pape François, in pectore, c’est plus surement François Borgia, de culture espagnole, arrière-petit-fils du pape Alexandre VI et petit neveu du condottiere César Borgia, cofondateur après Ignace de Loyola de l’ordre des jésuites ; il lança ses missionnaires vers l’Amérique du Sud, jusqu’alors chasse gardée des ordres mendiants et vers l’Extrême Orient. Un saint bien plus proche du pape actuel que le stigmatisé François, certes avec un nom plus difficile à porter.

Partager cet article
Repost0
24 août 2021 2 24 /08 /août /2021 11:22

Inoubliable meneuse de revue glorifiée avec talent par des artistes. Quel honneur supplémentaire pourrait lui apporter une entrée au Panthéon par le miracle de la couleur de sa peau, et de la liberté de ses mœurs ; elle vient là prendre la place des rares femmes honorées du titre de compagnon de la libération.

P.S. Elle est maintenant dit-on entrée au Panthéon. Heureusement pour elle, c'est faux; elle n'est pas dans cette fausse église, laide, mal construite, sinistre à pleurer. Elle est restée tranquillement là où elle était enterrée et c'est un cercueil vide que l'on a fait semblant de transférer aux sons creux d'un discours d'opérette. Enfin, le principal, comme le signalait un ayant-droit (horrible expression à elle toute seule suintante de cupidité) : l'imposture va relancer la vente des produits dérivés.

 

 

Partager cet article
Repost0