Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 novembre 2020 1 09 /11 /novembre /2020 14:57

Le cambrioleur du trésor gaulliste de Colombey les deux églises.

Le sigisbée de la veuve Auzières née Trognon.

L’idole du cercle des macronistes bientôt disparus : de Benjamin Griveau (pris la main dans le slip), à Richard Ferrand (lui, c’est la main dans la caisse), de Sisbeth N’Diaye (avec son masque de travers), à Elisabeth Borne (la mégère pas apprivoisée, mais incompétente quand même), de Jean Castex (le premier des déconfinateurs, pas le dernier à déraper), à Olivier Véran (le compassionné qui tâtonne au milieu de ses tests périmés).

La plume de l’Etat : il a toujours soit un discours porté par son nègre de service, soit une plume sur la tête comme le dernier des Mohicans sur la piste de la guerre.

Le nain de l’Elysée : petit par ses réussites, mesquin dans ses rancunes, étroit dans sa culture. Sa prolixité et son brio de façade n’arrivent pas à camoufler son défaut de taille d'homme d'état.

Partager cet article

Repost0

commentaires