Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 juin 2011 5 17 /06 /juin /2011 10:38

Pourquoi ligoter nos dirigeants entre effondrement cataclysmique et fédéralisme ? Aucun peuple ne désire un cataclysme, aucun peuple n’a donné mandat pour une Europe fédérale. Certes tout le monde comprend désormais que la solution d’aide à la Grèce mise en place l’an dernier était vaine, tout le monde sait qu’un processus analogue serait tout aussi vain et de contribuerait qu’à éteindre superficiellement l’incendie.

Dire de la zone euro que son effondrement serait un cataclysme est quand même oublier qu’il existe de facto une zone mark (Allemagne, Pays-Bas, Finlande et quelques pays qui aimeraient s’y agréger) qui subsistera probablement en tout état de cause et des pays qui n’ont plus rien à y faire pour des raisons toutes différentes : manque d’outil industriel, manque de compétitivité industrielle, vocation de services, dépendance pour les matières premières. Que le fédéralisme soit une solution afin de tenter d’équilibrer les différentes régions implique fondamentalement des compensations financières entre grandes zones et surtout des mouvements massifs de travailleurs : qui y est prêt ? Est-ce même envisageable à court-terme ? Le fédéralisme ne peut se construire sur des fondations vacillantes, il nécessite un travail de préparation et d’adhésion. Comme nous n’y sommes pas il faut d’abord briser le tabou du libre-échangisme qui fait prospérer artificiellement certains (la zone mark) et accable les autres. Un véritable bras de fer entre les deux composantes de la zone euro est à l’ordre du jour pour trouver dans la négociation les moyens tout à la fois de protéger le marché européen et de gérer l’euro de façon plus agressive face au dollar et au yuan. La négociation est possible puisque chacun a à y perdre dans l’éclatement de la zone euro : les allemands une perte de compétitivité face aux pays qui dévalueraient,  les autres une gestion de sortie de l’euro difficilement contrôlable.

Partager cet article

Repost 0
Published by olivier seutet - dans economie
commenter cet article

commentaires