Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 avril 2013 4 18 /04 /avril /2013 17:49

Vers midi flash de désinformation de Claire Servajean sur France-Inter : en résumé, les manifestations contre le mariage pour tous sont caractérisées par leurs dérapages, leur propension à l'homophobie, leurs atteintes à la liberté de circulation des ministres.

Elle n'appelle pas ce discours du sectarisme : elle n'a cure des braves gens qui croient que le droit de manifester est constitutionnel, elle ne s'attache qu'aux rares incidents qui ternissent la réputation de la foule des marcheurs tranquilles. Et que je t'en mets une tartine sur une attaque d'un bar gay, qui n'a rien à voir avec une manifestation et relève seulement du fait-divers sordide; et que je te plains ces pauvres excellences qui sont obligés de cacher leurs déplacements; et que je t'en mets une louche sur les mots de rappel d'Hollande qui fustige l'homophobie (lui aussi joue à dramatiser pour tenter de jeter le discrédit sur la mobilisation contre sa loi).

Son seul invité est un des rares députés de l'UMP qui a voté pour le projet de loi. Ses question sont orientées par une haine viscérale  : monsieur Apparu vous-a-t-on menacé ? (elle, est déçue, le député répond que non). Monsieur Apparu ne trouvez vous-pas que les leaders de votre parti n'ont pas assez stigmatisé les débordements (lesquels ? Il y a t-il eu des voitures brulées, des membres des forces de l'ordre agressés, des barricades quelque part ?); ce à quoi le député a été obligé de répondre que Fillon et Coppé tout en soutenant les manifestants avaient condamné tout recours à la violence et à l'insulte. Monsieur Apparu, tout partisan qu'il était de la loi, a bien été contraint de lui rappeler que tant d'indignation ne s'exerçait pas contre les débordements des manifestations d'ouvriers ou de jeunes.

Que croit-elle incarner : la voie du progrès vers l'égalité (si tant est que nier des évidences en est un),  la conquête d'un nouveau droit (celui des enfants de ne plus savoir qui les a engendré) ?

Croit-elle incarner la voix de la démocratie. Elle est absurde, le droit de manifester n'est pas une exclusivité de quelques ouvriers à la limite de la voyouterie (Aulnay, Arcelor), de quelques paysans chez qui c'est une tradition, ou de quelques étudiants ou lycéens manipulés par leurs professeurs.

La sainte Nitouche est la digne représentante d'une radio, France-Inter, qui a perdu les pédales.

Partager cet article

Repost 0
Published by olivier seutet - dans medias
commenter cet article

commentaires

chaumont 06/03/2015 13:24

Salut...il n'est jamais trop tard.Je reponds des etre tombe par hasard sur cette remise en place de cette madame je-sais-tout.Je me souviens.J'ecoutais le 13h de France-Inter et d'entendre cette pecore se vautrant dans ses certitudes m'a tellement mis hors de mes gonds que j'ai sur le champ telephone a la redaction pour savonner comme il se devait cette stupide pretentieuse.Helas! des comme-elle il y en a a la pelle,des dindons qui gloussent d'aise forts de leurs certitudes nombriliques(cf."Charlie hebdo" independemment de ce qui est arrive- l'i naenarrable Caroline Fourest persuadee d'etre un grand penseur et qui raisonne comme un tambour !).